1 min de lecture Le journal

L’État veut sanctionner les acheteurs de tabac sur Internet

REPLAY INTÉGRAL - Le secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, a annoncé ce jeudi que l'achat de cartouches de cigarettes sur Internet sera bientôt interdit. Cette décision servira à renforcer la lutte contre le marché parallèle du tabac. - Le journal de 17h, du 6 novembre 2014.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
L'État veut sanctionner les acheteurs de tabac sur Internet Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier et La rédaction de RTL

Lors d'une allocution prononcée ce jeudi au congrès national des buralistes à Paris, Christian Eckert a annoncé que les acheteurs de cigarettes sur Internet seront bientôt sanctionnés. D'après le secrétaire d’État au Budget, cette mesure viserait à renforcer la lutte contre le marché parallèle du tabac qui prévaut actuellement sur la toile.

Les acheteurs de tabacs identifiés risqueront des amendes, une confiscation de la marchandise ou encore des recouvrements de droits, toujours selon le secrétaire d’État au Budget. Rappelons que la vente de tabac sur Internet est déjà prohibée depuis 2009.

À écouter également dans ce journal

- François Hollande arrive ce jeudi à la moitié de son mandat présidentiel. À cette occasion, le président de la République va se livrer à un véritable exercice de style ce soir, lors de son grand oral sur TF1 et RTL .
- Le tribunal correctionnel d'Arras (Pas-de-Calais) a condamné Yvette Bert, alias Mamie Loto, à six mois de prison avec sursis. Cette femme de 77 ans avait organisé des séances de lotos clandestins, dans le courant de l'année 2009 à 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants