2 min de lecture Crime

L'enlèvement de VDB

REPLAY - Le 14 janvier 1989, Paul Vanden Boeynants, ancien premier ministre belge, est enlevé dans des circonstances mystérieuses devant son appartement à Bruxelles. Aussitôt, les recherches se mettent en place et les hypothèses les plus folles circulent.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
L'enlèvement de VDB Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

Le 14 janvier 1989, on apprenait en effet que Paul Vanden Boeynants, figure politique très populaire en Belgique, avait été enlevé dans le garage de son immeuble où il venait de garer sa voiture ! L’affaire, spectaculaire, provoque une émotion considérable dans l’opinion et dans les milieux politiques belges. Peu de temps après, une mystérieuse "Brigade socialiste Révolutionnaire" revendique l’enlèvement.
 
Second coup de théâtre :  Un mois après son enlèvement, « VDB » comme on l’appelle en Belgique, réapparaît, à son domicile où il est revenu… en taxi après avoir été libéré par ses ravisseurs !
 
On apprendra alors que l’homme politique avait été l’otage d’une bande de braqueurs audacieux, dirigé par l’ennemi public n°1 de ces années-là, un certain Patrick Haemers, surnommé « le Mesrine Belge » !
 
Je vous raconte cette incroyable histoire avec le journaliste Marc Met de Penningem, qui a mené l’enquête pour le plus grand quotidien belge : Le Soir de Bruxelles.

Paul Vanden Boeynants pris en otage

L’enlèvement serait de nature politique, à l'image de ce qui se passe à l'époque en Allemagne ou en Italie avec les Brigades rouges

À lire aussi
Jacques Pradel crime
Crimes en série à Los Angeles
VDB après sa libération
VDB après sa libération

D’autres pensent à des truands qui en voudraient à l'entrepreneur VdB, fils de boucher ayant fait fortune. Mais la piste du règlement de compte est aussi avancée. 

Le Bruxellois aurait eu des relations dangereuses avec le crime organisé. Un mois plus tard et après le versement d'une caution, VDB est relâché à Tournai. À peine libéré, la police découvre enfin le vrai coupable : Patrick Haemers, l’ennemi public N°1 en Belgique, et sa bande.

Paul van den Boeynants alias VDB
Paul van den Boeynants alias VDB

Nos invités

Marc Met de Penninghen, journaliste au Soir.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Kidnapping Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783435786
L'enlèvement de VDB
L'enlèvement de VDB
REPLAY - Le 14 janvier 1989, Paul Vanden Boeynants, ancien premier ministre belge, est enlevé dans des circonstances mystérieuses devant son appartement à Bruxelles. Aussitôt, les recherches se mettent en place et les hypothèses les plus folles circulent.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-enlevement-de-vdb-7783435786
2016-05-30 14:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-Rm8YF3VsXfwoFOGXSCAXw/330v220-2/online/image/2014/0422/7771347345_jacques-pradel.jpg