3 min de lecture Crime

L'assassinat de Marat par Charlotte Corday

REPLAY - Le 27 juillet 1793, Charlotte Corday aurait eu 25 ans. Dix jours plus tôt, le tribunal révolutionnaire en décida autrement. En assassinant Marat, le destin de la jeune provinciale bascule. L’histoire est connue, comme sa fin. Mais que sait-on de cette femme ?

Jacques Pradel L'heure du crime iTunes RSS
>
L'assassinat de Marat par Charlotte Corday Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

Une émission "spéciale Visiteurs-3"… L’heure du crime nous emmène donc à l’époque de la Révolution Française !

Comme le comte Godefroid de Montmirail, et comme son fidèle serviteur Jacouille, toute l’équipe de l’Heure du crime s’est transporté à travers les couloirs du temps, à l’époque de la période la plus noire de la Révolution Française, celle de la terreur, où on guillotinait à tour de bras, pour vous raconter le fait divers peut-être le plus célèbre de l’époque : L’assassinat de Jean-Paul Marat par Charlotte Corday.

Pourquoi cette jeune aristocrate qui n’avait pas encore 25 ans, a-t-elle décidé d’assassiner celui qui se faisait appeler "l’ami du Peuple" ? A-t-elle agi seule ou a-t-elle été manipulée par un groupe de comploteurs décidés à débarrasser la France d’un monstre sanguinaire, considéré comme le véritable responsable des massacres de la Terreur ?

À lire aussi
Hollywood Sign faits divers
États-Unis : "l'éventreur d'Hollywood" reconnu coupable de deux meurtres

Nous savons tout sur le scénario du crime, sur le procès et sur le châtiment… Mais que sait-on vraiment de cette jeune femme qui dira "J’ai voulu tuer un homme pour en sauver 100.000" ?

Avec mon invitée, l’historienne Hélène Maurice-Kerymer, nous vous racontons la véritable histoire de Charlotte Corday.

Charlotte Corday, républicaine contre la Terreur

Le 13 juillet 1793, Charlotte Corday, une jeune aristocrate normande qui prône la République mais dénonce la terreur imposée par les révolutionnaires de la Convention, s'introduit au domicile de Jean-Paul Marat en faisant croire qu'elle détient des informations sur les "ennemis de la République", le rencontre alors qu'il est dans son bain et lui plante un couteau en plein cœur

La jeune femme représente les tensions qui se développent à l'époque dans les régions, entre les Girondins, républicains plus modérés que les Montagnards à la tête de la Convention. Elle monte d'ailleurs le projet d'assassiner Marat le 31 mai, jour où vingt-neuf députés Girondins sont décrétés d'arrestation. Quelques jours plus tard, elle quitte sa Normandie natale pour se rendre à Paris, où elle achète un couteau et organise l'assassinat. Elle est arrêtée immédiatement après, et jugée trois jours plus tard devant le tribunal révolutionnaire

Après des débats dont certaines phrases sont restées célèbre - Charlotte Corday dira notamment "J'ai tué un homme pour en sauver cent mille"- la jeune Normande est condamnée à mort. Le 17 juillet, elle est conduite place de la Révolution vêtue d'une chemise rouge, réservée aux assassins, et guillotinée devant une foule partagée entre la fureur et l'admiration.

A propos du livre "Le Roman de Charlotte Corday, Pourquoi Marat devait mourir"

Le 27 juillet 1793, Charlotte Corday aurait eu 25 ans. Dix jours plus tôt, le tribunal révolutionnaire en décida autrement. En assassinant Marat, le destin de la jeune provinciale bascule. L'histoire est connue, comme sa fin. Mais que sait-on de la femme ? Héroïne tragique, controversée, incomprise, victime et coupable à la fois, Charlotte Corday suscite, aujourd'hui encore, polémiques et interrogations. 

Deux cent vingt ans plus tard, le personnage continue d'intriguer. Ce livre propose un portrait renouvelé du personnage, imaginé au plus près de sa personnalité supposée. Le récit se déroule au fil de la petite enfance de Charlotte Corday, années d'insouciance passées au cœur de la campagne normande, près de Caen. 

L'adolescente exaltée, qui a lu les Vies parallèles de Plutarque et connaît par cœur les vers de son ancêtre Corneille, est devenue une adulte qu'animent les idées nouvelles. Chassée du couvent qui l'abrite depuis la mort de sa mère, elle assiste impuissante à la barbarie révolutionnaire. Partagée entre sa foi pour les Lumières et sa colère de voir ce que les hommes en font, Marie-Anne Charlotte Corday d'Armont forge en secret sa détermination. 

Elle ne peut laisser Marat prôner la terreur. Elle tuera cet homme pour en sauver cent mille. Ecrit à la première personne, le Roman de Charlotte Corday se présente sous la forme d'une confession intime imaginaire. La jeune femme, qui se prépare à partir pour Paris, se raconte et convoque ses souvenirs. Le livre prend fin à l'instant où Charlotte Corday s'apprête à frapper à la porte du citoyen Marat, quand tout est alors possible.

Nos invités

Hélène Maurice-Kerimer, écrivain, auteure du livre Le Roman de Charlotte Corday, Pourquoi Marat devait mourir (Ed du Rocher).

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Les visiteurs Révolte sociale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782637709
L'assassinat de Marat par Charlotte Corday
L'assassinat de Marat par Charlotte Corday
REPLAY - Le 27 juillet 1793, Charlotte Corday aurait eu 25 ans. Dix jours plus tôt, le tribunal révolutionnaire en décida autrement. En assassinant Marat, le destin de la jeune provinciale bascule. L’histoire est connue, comme sa fin. Mais que sait-on de cette femme ?
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-assassinat-de-marat-par-charlotte-corday-7782637709
2016-04-01 11:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0dmE1wCJ9Lkn2wPoY5krLA/330v220-2/online/image/2016/0401/7782638728_charlotte-corday.PNG