1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. L'affaire du Sadique de Romont
2 min de lecture

L'affaire du Sadique de Romont

REPLAY - Michel Peiry, surnommé "Le sadique de Romont" est le pire tueur en série que la Suisse ait connu depuis la seconde guerre mondiale. Dix meurtres lui ont été attribués, les victimes étaient tous de jeunes adolescents qu’il prenait en auto-stop avant de les assassiner.

Les gendarmes de Grenoble s'intéressent à Michel Peiry dans l'affaire des disparus de l'Isère
Les gendarmes de Grenoble s'intéressent à Michel Peiry dans l'affaire des disparus de l'Isère
L'affaire du Sadique de Romont
46:06
Jacques Pradel & Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, le parcours sanglant d’un tueur en série Suisse, qui pourrait être impliqué dans des crimes non élucidés commis en France…

Michel Peiry est l’un des pires tueurs en série que la Suisse ait connu depuis la seconde guerre mondiale. Il a été condamné en 1989, par la cour d’assises de Sion, à la prison à perpétuité pour quatre assassinats d’adolescents, à qui il a fait subir de terribles tortures, et il est toujours actuellement incarcéré dans une prison de haute sécurité.

La presse de son pays l’a surnommé « le sadique de Romont », ville où il avait passé son enfance. Ce globe-trotter du crime qui a voyagé dans le monde entier dès le début des années 80, a avoué au total 11 meurtres, dont plusieurs aux Etats-Unis, en Croatie et en France.

À lire aussi

Dans quelques jours, les gendarmes de la cellule « Disparition 38 », qui ont en charge le dossier des « Disparus de l’Isère », se rendront en Suisse pour étudier son dossier et son mode opératoire. Il pourrait être impliqué dans la disparition du petit Ludovic Janvier, à Grenoble, en mars 1983, ainsi que dans l’agression de Grégory Dubrulle, en juillet 1983, seul rescapé de la série de 12 meurtres et de disparitions d’enfants qui ont touché la région de Grenoble entre 1983 et 1996.

Nous nous retrouvons avec mes invités dans un instant..

Michel Peiry, le pire tueur en série que la Suisse ait connu

Michel Peiry, surnommé "Le sadique de Romont" est le pire tueur en série que la Suisse ait connu depuis la seconde guerre mondiale. Dix meurtres lui ont été attribués, les victimes étaient tous de jeunes adolescents qu’il prenait en auto-stop avant de les assassiner. Certains corps ayant été brûlés, seuls quatre d'entre eux ont été retrouvés. 

Quatre meurtres pour lesquels Peiry a été jugé, en octobre 1989. Il a écopé d'une peine de prison à perpétuité, qu'il purge toujours aujourd'hui. 

L’affaire pourrait rebondir prochainement car les gendarmes de Grenoble s’intéressent à Michel Peiry. Ils travaillent sur des rapprochements possibles avec deux crimes non élucidés en France dans le dossier des « Disparus de l’Isère », le meurtre de Ludovic Janvier, le 17 mars 1989, et la tentative de meurtre de Grégory Dubrulle, le 9 janvier 1983.

Nos invités

Jean-Marc Ducos, journaliste au Parisien ; Christian Humbert, journaliste à 20 Minutes Suisse. Il avait suivi l’affaire à l’époque ; Corinne Herrmann, avocate des familles des disparus de l’Isère ; Janick Pont, astrologue. Elle a rencontré de nombreuses fois Michel Peiry en prison. Auteure du livre Michel Peiry : Des pulsions sexuelles obscures au crime, Udrisard Éditeur, 1989.

Des pulsions sexuelles au crime
Des pulsions sexuelles au crime
Crédit :



Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/