3 min de lecture Gang des barbares

L’affaire du Gang des Barbares

REPLAY - A la veille de la sortie du film de Richard Berry "Tout, tout de suite", nous revenons sur une affaire criminelle qui a choqué la France entière : Le meurtre d'Ilan Halimi par le Gang des Barbares.

Jean-Alphonse Richard L'heure du Crime Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
L'affaire du gang des barbares Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

Une émission spéciale de l’heure du crime sur le "gang des Barbares", à l’occasion de la sortie demain, du film de Richard Berry Tout, tout de suite.

Ilan Halimi avait 24 ans. Il a été assassiné le 13 février 2006, après un calvaire de 24 jours, dans un appartement puis dans une cave d’une cité de Bagneux, où ses ravisseurs le tenaient prisonnier depuis son enlèvement dans la nuit du 20 au 21 janvier précédent. Ilan Halimi avait été choisi par hasard par ses ravisseurs, qui pensaient qu’il était riche parce qu’il était juif !

La presse avait accepté à la demande de la brigade criminelle, de ne pas rendre public l’annonce de l’enlèvement du jeune homme, pour ne pas mettre sa vie en danger… Malgré ce silence médiatique, l’enquête n’avait pas pu aboutir à l’arrestation des ravisseurs…

À lire aussi
l'heure du crime
L'affaire Markovic : meurtre crapuleux ou affaire d'Etat ?

Ce drame prend alors une autre dimension qui va profondément secouer l’ensemble de la société. Chacun comprend que cette affaire est beaucoup plus qu’un fait-divers… C’est cette histoire que raconte le film de Richard Berry, d’après le livre du romancier Morgan Sportès.

Nous revenons dans un instant sur les coulisses de l’enquête, avec M° Francis Szpiner, l’avocat de Ruth Halimi, la mère d’Ilan.

Ilan Halimi, victime d'un crime antisémite

Le lundi 13 février 2006, Ilan Halimi est découvert par une automobiliste qui se rend à son travail, agonisant à proximité de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois dans l’Essonne. Il décède lors de son transport à l’hôpital Cochin. L’identité de la victime et l’histoire de son enlèvement sont rendues publiques le lendemain. On apprend que le jeune homme, enlevé le 20 janvier à Paris, a été frappé, brûlé et poignardé sur plus de 80% du corps.

"24 jours", un film retraçant le cauchemar de la famille d'Ilan Halimi sort mercredi 30 avril au cinéma.
"24 jours", un film retraçant le cauchemar de la famille d'Ilan Halimi sort mercredi 30 avril au cinéma. Crédit : AFP / JACK GUEZ

Le mobile : son appartenance religieuse. Ilan Halimi était juif. Un "signe de richesse" pour ses agresseurs. Il avait été abordé par une jeune femme quelques jours plus tôt qui lui avait donné un faux rendez-vous. Tombé dans le piège, Ilan était alors kidnappé et subissait les pires actes de barbarie.

Quelques jours après la découverte du corps, les policiers identifient le cerveau du gang. Il s'appelle Youssouf Fofana, il est désormais l'homme le plus recherché de France. Il est arrêté dans la nuit du 22 au 23 février en Côte d'Ivoire où il s'était réfugié.

Le procès du gang des barbares s'ouvre le 29 avril 2009 devant la cour d'assises des mineurs de Paris. Le 10 juillet, Fofana est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans.

A propos du film "Tout, tout de suite"

Des portes explosent. Les policiers casqués, armés font irruption de nuit dans des appartements, cris, coups : défilent à l’écran les visages des interpellés. 

Des beurs, des blacks, des blancs. Tous ont moins de vingt ans. Ceux que la presse appellera les "barbares". On est en février 2006. La police quelques heures plus tôt a trouvé le corps moribond d’Ilan (Halimi) sur le bord d’une route à Sainte-Geneviève-des-Bois, nu, brûlé à 80 %

Kidnappé, il a été séquestré pendant 24 jours. Il était juif. Et donc supposé avoir de l’argent. Par flash-back, le film déroule alors le fil des événements depuis le kidnapping. Courses poursuites entrecoupées de scènes où on assiste au calvaire de la victime. Moderne danse macabre qui en dit long sur la "marche" de nos sociétés.

Tout, tout de suite, réalisé par Richard Berry, avec Richard Berry (Daniel Halimi, le père d'Ilan), Steve Achiepo (Youssouf Fofana), Marc Ruchmann (Ilan Halimi), Romane Rauss (Zelda, l'appât). Il sortira en salle demain mercredi (11 mai).

Nos invités

Francis Szpiner, avocat de la famille Halimi.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Gang des barbares Ilan Halimi Agression antisémite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants