2 min de lecture Crime

L'affaire Anne-Sophie Girollet

REPLAY - Le 29 septembre dernier, Jacky Martin a été condamné à une peine de 30 ans de prison pour le meurtre onze ans plus tôt d’une jeune femme de 20 ans, Anne Sophie Girollet.

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
L'affaire Anne Sophie Girollet Crédit Image : DAMIEN MEYER / AFP Archives | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charles Deluermoz

L'édito de Jacques Pradel

Le samedi 19 mars 2005, Anne-Sophie Girollet, 21 ans, étudiante en troisième année à la faculté de médecine de Lyon, se rend à un gala de danse, organisé par le club Kiwanis au théâtre de Mâcon. Une soirée festive où la jeune femme, parmi 300 enfants et adolescents, doit danser devant les yeux de son petit ami et de sa maman. 

À la fin de la représentation, Anne-Sophie quitte le parking du théâtre au volant de sa voiture, une Peugeot 405 immatriculée dans le Rhône. Il est 23 heures 30, plus personne ne la reverra vivante... 

À lire aussi
Joaquin "El Chapo" Guzman escorté par des agents américains, le 19 janvier 2017. crime
Le procès d'El Chapo

Dès le lendemain, l’un de ses amis, inquiet d’être sans nouvelle, donne l’alerte. Sa famille ne sait pas où elle peut se trouver. Des recherches importantes ont lieu, en vain. Trois jours plus tard, la voiture de la jeune femme est découverte immergée dans la Saône, tout près du lieu de sa disparition. 

Le 2 avril, ce sont des promeneurs qui appellent la police. Ils ont vu un corps flottant entre deux eaux, toujours à Mâcon. Les vêtements du cadavre ne laissent aucun doute : il s’agit bien d’Anne-Sophie. On pense tout d’abord que la jeune femme a pu perdre le contrôle de sa voiture au cours d’une manœuvre en bord de Saône. Mais il ne s’agit pas d’un accident. L'autopsie pratiquée ce jour-là confirme la thèse de l'homicide : Anne Sophie a été tuée avant d'être jetée à l'eau après avoir été violemment frappée au visage et au thorax.

L'enquête confiée à la police judiciaire de Dijon (DIPJ) ne s'arrêtera jamais. La cellule « homicide » composée de cinq policiers procède à des investigations tous azimuts, elle travaille sans relâche pour la manifestation de la vérité. Plusieurs centaines d'auditions sont réalisées de même que des interpellations sans que le moindre élément tangible ne vienne confondre le suspect. À chaque affaire criminelle résolue dans la région ou ailleurs en France, des recoupements et vérifications sont effectués par les enquêteurs dijonnais. Dès le début de l'enquête, l'espoir réside dans un ADN incomplet retrouvé dans la berline de la victime…. 

Et cet ADN va pouvoir être exploité grâce aux progrès des analyses génétiques, en 2012…

Nos invités

Thierry Dromard, journaliste au Journal de Saône et Loire. 

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Assassinat Enquete
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786088798
L'affaire Anne-Sophie Girollet
L'affaire Anne-Sophie Girollet
REPLAY - Le 29 septembre dernier, Jacky Martin a été condamné à une peine de 30 ans de prison pour le meurtre onze ans plus tôt d’une jeune femme de 20 ans, Anne Sophie Girollet.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-affaire-anne-sophie-girollet-7786088798
2016-12-07 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kdIreFmIbUclywDUedGDKg/330v220-2/online/image/2013/1017/7765694439_photo-d-illustration-de-la-statue-representant-la-justice-au-palais-de-justice-de-rennes-le-8-fevrier-2011.jpg