1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Journée contre les violences faites aux femmes : 3 initiatives pour aider les victimes à en parler
2 min de lecture

Journée contre les violences faites aux femmes : 3 initiatives pour aider les victimes à en parler

Ce mercredi 25 novembre se déroule la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Les nouveaux supports numériques permettent de diffuser, dans un langage proche des nouvelles générations, un message préventif sur les violences dans le couple.

Je suis victime de la violence de mon père
Je suis victime de la violence de mon père
Crédit : Capture d'écran "Impardonnable" / Nicolas Doretti
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

En 2014, une femme sur trois est victime de violences conjugales dans le monde, selon les chiffres de l'OMS. Afin de palier à ce problème, certaines initiatives ont été mises en place afin d'inciter les femmes à en parler. Des vidéos ou des jeux encouragent les victimes à communiquer. Tandis qu'était diffusé hier, sur France 5, le documentaire de Xavier Deleu intitulé Violences conjugales, au nom des femmes, les nouveaux supports numériques diffusent à leur tour des messages préventifs sur les violences dans le couple.

1. "Impardonnable", un court-métrage à la douceur déconcertante

Dans Impardonnable, un film de sept minutes d'une légèreté surprenante, Nicolas Doretti raconte une lettre. Cette lettre est celle d'un homme, envoyée à sa petite-amie, pour essayer de la reconquérir. La jolie jeune femme, pimpante, montre quelques signes de désarroi au cours de la vidéo, mais les flash-back de son histoire d'amour contrebalancent et laissent entrevoir le caractère à double tranchant de sa relation. Déterminée à fuir, mais retenue par les mots de son bourreau, elle apparaît métamorphosée à la fin du court-métrage qui, sans tomber dans les clichés obscurs, montre que les violences conjugales peuvent arriver à toutes, dans tous les milieux et dans tous les contextes.

2. "L'une d'elles", un jeu interactif promu par "Libération"

Et si noyer les violences conjugales dans les banalités de la vie permettait de mieux les en faire ressortir ? Dans L'une d'elles, un jeu aux pixels grossiers, façon années 1990, hébergé par le site de Libération, l'internaute est invité à cliquer sur des petites femmes. Parmi elles, l'une est allergique, l'autre a réussi à arrêter de fumer, une autre encore confond sa gauche et sa droite. Mais au milieu de toutes, une femme, elle, est victime de violences conjugales. Au joueur de déterminer - aléatoirement - de qui il s'agit. Une façon de démontrer le caractère inique des violences conjugales.

"L'une d'elles" est un jeu hébergé par "Libération"
"L'une d'elles" est un jeu hébergé par "Libération"
Crédit : Capture d'écran "L'une d'elles"

3. Une compilation de femmes artistes

Quoi de plus léger que la chanson pour sensibiliser à des causes graves sans tomber dans le catastrophisme ? Le collectif Contre-coups, composé de douze musiciennes, chanteuses et compositrices, a décidé de donner de la voix contre les violences faites aux femmes. La compilation digitale répertorie douze titres aux consonances rock, électro, rap, pop, variété ou encore folk, pour parler à tous les styles et tous les âges. L'album est disponible en ligne au prix de 10 euros depuis ce 25 novembre 2015, journée internationale contre les violences faites aux femmes. "Tous les bénéfices seront reversés à l'institut en santé génésique", précise le site du collectif.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/