1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Jean d'Ormesson : "La Légion d'honneur ne se demande pas, ne se refuse pas et ne se commente pas"
2 min de lecture

Jean d'Ormesson : "La Légion d'honneur ne se demande pas, ne se refuse pas et ne se commente pas"

INVITÉ RTL - Avant de recevoir la Grand-croix de la Légion d'honneur des mains de François Hollande, l'écrivain français a répondu aux questions d'Yves Calvi.

Jean d'Ormesson, invité de RTL, le 26 novembre 2014
Jean d'Ormesson, invité de RTL, le 26 novembre 2014
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Jean d'Ormesson : "Je préfère le mot honneur au singulier"
00:07:40
Jean d'Ormesson : "La Légion d'Honneur ne se demande pas, ne se refuse pas et ne se commande pas"
00:07:38
Yves Calvi & Claire Gaveau

Il fait partie des personnalités françaises qu'on ne présente plus. Jean d'Ormesson, journaliste et écrivain, va recevoir la Grand-croix de la Légion d'honneur, ce mercredi 26 novembre, des mains de François Hollande : "La Légion d'honneur ne se demande pas, ne se refuse pas et ne se commente pas", a déclaré l'homme de 89 ans.

Les honneurs, je n'aime ça qu'au singulier. Au pluriel, ce n'est pas intéressant même si je ne les méprise pas.

Jean d'Ormesson

Honoré et flatté de cette distinction, Jean d'Ormesson s'est notamment réjoui de la recevoir des mains du président socialiste. "Les honneurs, je n'aime ça qu'au singulier. Au pluriel, ce n'est pas intéressant même si je ne les méprise pas. C'est surtout flatteur d'être reconnu par ses adversaires". Ancien directeur du Figaro, l'académicien français a plaisanté de cette situation : "Je ne pense pas que le président de la République ait voulu distinguer le journaliste mais bien l'écrivain." 

Jean d'Ormesson, un écrivain national ?

Très apprécié des Français - il avoue lui-même recevoir une centaine de lettres par jour - Jean d'Ormesson reste modeste et refuse d'être "écrasé par les comparaisons" avec Louis Lumière, Claude Lévi-Strauss ou François Mauriac.

On ne sait si on est un grand écrivain, seulement 20 ou 30 ans après la mort. Les choses s'évanouissent très vite et c'est incroyable à quel point un artiste peut être oublié avec beaucoup de gloire

Jean d'Ormesson

L'académicien donne rendez-vous dans 20 ans pour juger de sa notoriété : "On ne sait si on est un grand écrivain, seulement 20 ou 30 ans après la mort. Les choses s'évanouissent très vite et c'est incroyable à quel point un artiste peut être oublié avec beaucoup de gloire".

Il faut essayer de laisser derrière soi une rumeur qui fait qu'on n'a pas pensé exclusivement à soi mais aussi aux autres

Jean d'Ormesson
À lire aussi

Celui qui siège au fauteuil 12, se rappelle avec joie des arrivées de Marguerite Yourcenar et Simone Veil à l'Académie française mais la vie est bien différente d'une simple décoration : "Il ne faut pas avoir honte de soi-même quand on va mourir. Il faut essayer de laisser derrière soi une rumeur qui fait qu'on n'a pas pensé exclusivement à soi mais aussi aux autres"

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.