2 min de lecture Manifestations

Jacques Toubon souhaite évaluer l'utilisation des armes par la police, lors des manifestations

REPLAY / INVITÉ RTL - Jacques Toubon, le défenseur des droits, s'est saisi de l'affaire du jeune manifestant blessé par une grenade de désencerclement lancée par un policier.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Jacques Toubon souhaite évaluer l'utilisation des armes par la police, lors des manifestations Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Paul Véronique

Jeudi 26 mai, un manifestant était grièvement blessé par une grenade de désencerclement lancée par un policier, en marge d'une manifestation contre la loi Travail. Jacques Toubon, le défenseur des droits, a pris la décision d'évaluer si les conditions d'utilisation de l'arme, ont bien respecté la loi, "mon objectif est de vérifier si les armes de  force intermédiaire et notamment les grenades de désencerclement ont été utilisées conformément aux règles" a-t-il expliqué. 

Pour l'instant, le défenseur des droits se garde de conclusions hâtives :  "Je suis incapable de vous dire, ce matin, si les policiers ont manqué de déontologie. Le principe du défenseur des droits est qu'il est totalement impartial." L'homme balaye aussi toute forme de généralisation, pour lui les fautes viennent avant tout de "comportements individuels" que ce soit chez les forces de l'ordre, ou les manifestants. 

Mon objectif est de vérifier si les armes de force intermédiaire (...) ont été utilisées conformément aux règles

Jacques Toubon
Partager la citation

 Il reconnaît malgré tout, un contexte difficile pour la police : "Le métier des forces de l'ordre est extrêmement difficile. Et d'autant plus dans les circonstances actuelles où les forces de police sont soumises à une forte pression depuis maintenant plus d'un an." Pour autant, il précise, "de l'autre côté il y a aussi des droits, celui de manifester, celui à l'intégrité physique". 

À lire aussi
La "Marche pour le climat" a eu lieu le 8 septembre 2018 à Paris écologie
Vers une "Marche pour le climat" organisée tous les mois ?

De manière plus globale, il pense que la situation se dégrade entre la population et la police. L'homme en appelle à la "désescalade". La police doit expliquer ce qu'elle fait : "autrement qu'en se tapant dessus (...) c'est pourquoi je demande que l'on n'utilise plus jamais ces armes de force intermédiaire comme les flash-balls, parce que l'on est dans des situations où il est très difficile de les utiliser de manière rationnelle, sans qu'il y ait de risques".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Jacques Toubon Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783431869
Jacques Toubon souhaite évaluer l'utilisation des armes par la police, lors des manifestations
Jacques Toubon souhaite évaluer l'utilisation des armes par la police, lors des manifestations
REPLAY / INVITÉ RTL - Jacques Toubon, le défenseur des droits, s'est saisi de l'affaire du jeune manifestant blessé par une grenade de désencerclement lancée par un policier.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/jacques-toubon-souhaite-evaluer-l-utilisation-des-armes-par-la-police-lors-des-manifestations-7783431869
2016-05-31 11:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/atnv0NZodppCN700lzLCYA/330v220-2/online/image/2015/1222/7780973570_000-par7931251.jpg