1 min de lecture Fiscalité

Impôts : pourquoi certains Français vont recevoir de l’argent le 15 janvier

Un acompte de 60% sera versé le 15 janvier 2020 aux bénéficiaires de certains réductions/crédits d'impôt. Le montant de cette avance sera calculé sur la base de la situation fiscale de l'année antérieure.

Le ministère de l'Économie et des Finances, à Bercy (Illustration).
Le ministère de l'Économie et des Finances, à Bercy (Illustration). Crédit : AFP / FRED DUFOUR
Camille Descroix
Camille Descroix

Depuis la mise en place du prélèvement à la source, en janvier 2019, le Trésor public verse directement aux contribuables, par virement bancaire, un acompte relatif à leur réduction et crédits d'impôt. Le 15 janvier prochain, certains foyers recevront donc un acompte équivalent à 60% de leur crédit d'impôt ou de leur réduction d'impôtexplique le portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics.

Le reste de cette somme sera versé à l'été, après la déclaration de revenus du printemps. L’administration fiscale, munie des montants dépensés par les contribuables l’année précédente, régularisera votre situation. Pour certains, elle complète l’acompte versé en janvier par un nouveau virement, pour d’autres elle exige un remboursement du trop-perçu de début d’année.

Dans le détail, les crédits et réductions d’impôt concernés par le versement de l’acompte à la mi-janvier sont les suivants : emploi à domicile, cotisations syndicales, frais de garde jeunes enfants, dépendance, investissement locatif et dons aux associations et partis politiques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiscalité Impôts Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants