1 min de lecture Union européenne

Immigration : "La France aussi aimerait bien voter", énonce Éric Zemmour

BILLET - Les populations européennes s'expriment sur le question de l'accueil des migrants. Mais sont-ils vraiment entendus ?

Micro RTL générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
Immigration : "La France aussi aimerait bien voter", énonce Éric Zemmour Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Eric Zemmour
Éric Zemmour et Loïc Farge

Malgré une large victoire, le Premier ministre hongrois n'a pas réussi à mobiliser assez d'électeurs pour que son référendum anti-migrants soit validé. "C’est un drôle de dictateur que Viktor Orban ! Un dictateur qui appelle le peuple aux urnes et s’incline pour un quorum insuffisant. Un dictateur bien légaliste", s'amuse Éric Zemmour. "Les référendums se suivent et se ressemblent en Europe. Les mêmes arguments, les mêmes coalitions sociologiques et politiques, les mêmes insultes aussi", analyse-t-il.

"Les élites politiques, politiques, économiques, financières (...) en tiennent encore pour une approche économique : ils parlent chiffres, croissance, commerce. Les peuples pressentent qu’il y a plus vital encore : le destin de leur nation en tant que nation", décrypte le journaliste. "Les uns veulent gagner plus d’argent au nom de leurs grands principes ; les autres veulent au moins sauver leur âme puisqu'ils sont déjà les grands perdants de la mondialisation", poursuit-il. "En France aussi, on aimerait bien voter sur le sujet de l’immigration, mais nos élites ont décidé qu’on n’aurait pas notre mot à dire. On doit être trop bête", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Hongrie Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants