1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. HLM murés à Compiègne : "C'est complètement absurde" pour le maire
1 min de lecture

HLM murés à Compiègne : "C'est complètement absurde" pour le maire

INVITÉ - Philippe Marini, maire Les Républicains de Compiègne, réagit à l'annonce faite par le président de l'office HLM de sa ville d'un projet d'évacuation et de fermeture de certains immeubles touchés par le trafic de drogues.

Le maire de Compiègne, Philippe Marini, ici en 2014
Le maire de Compiègne, Philippe Marini, ici en 2014
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
HLM murés : "C'est complètement absurde" pour le maire de Compiègne
06:33
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

Pour en finir avec les dealers, l'office HLM de Compiègne (Oise) a décidé de fermer purement et simplement certains immeubles. Cela se passe dans la cité du Clos-des-Roses, un quartier où vivent environ 4.000 personnes. Seulement voilà, certains bâtiments sont squattés des caves aux appartements par des trafiquants de drogue.

La situation se dégrade de jour en jour et a poussé l'office à prendre une mesure radicale : dès la semaine prochaine, les habitants seront priés de déménager. Pour Philippe Marini, c'est une mesure "complètement absurde" qui n'entrera pas en application : "C'est un coup de menton, pas plus. On ne peut pas déplacer les gens sans leur accord". 

Selon lui "c'est un jeune président qui s'est enflammé, sous la pression de ses équipes". Si les trafiquants de stupéfiants font la loi dans certains quartiers, il faut d'après Philippe Marini que "l'Etat fasse son boulot" et fasse régner la loi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/