1 min de lecture Hérault

Hérault : à 73 ans, il occupe un pylône électrique de 400.000 volts

Déjà connu de la police, l'homme a formulé des revendications très confuses. La ligne haute tension qui alimente l'Espagne a dû être coupée.

Des pylônes supportant une ligne à haute tension dans l'Eure (illustration).
Des pylônes supportant une ligne à haute tension dans l'Eure (illustration). Crédit : JOEL SAGET / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Ce septuagénaire a créé une belle pagaille dans l'Hérault, dans la nuit de lundi à mardi. L'homme de 73 ans a gravi le sommet d'un pylône électrique d'une ligne haute tension à Cébazan, au nord de Béziers, lundi 22 juin. Ce qui a obligé RTE (Réseau de transport d'électricité) à couper une ligne alimentant l'Espagne. 

L'intrus est descendu mardi, peu après une heure du matin, avec les pompiers du Grimp (Groupe de reconnaissance et d'Intervention en milieux périlleux), alors que des négociateurs de la gendarmerie de Montpellier et le procureur de Béziers étaient sur place. 

Les motivations de l'homme, connu de la police en Haute-Garonne, restaient floues, selon la gendarmerie. Il avait déployé des banderoles revendiquant "général de Gaulle au pouvoir en 2017" et "Les escrocs dehors". Il était monté avec de la nourriture, prévoyant sans doute de rester là plusieurs heures, selon les informations de Midi Libre. L'homme a été hospitalisé d'office à la demande du maire de Cébazan, a informé le sous-préfet de l'Hérault Nicolas Lerner.

Une ligne alimentant l'Espagne

Le septuagénaire avait mis deux heures pour atteindre le sommet du pylône, qui culmine à 50 m de hauteur. Il s'était installé à 10 m des câbles de la ligne à haute tension de 400.000 volts, qui alimente habituellement l'Espagne. Pour maintenir l'alimentation électrique de la ville de Narbonne, les gestionnaires du réseau électrique ont dû importer de l’électricité d'Espagne. 

À lire aussi
Robert Ménard le 18 mai 2015, à Toulouse. béziers
Béziers : Robert Ménard révolté par la protection des églises à Noël par les musulmans

Le pylône "fait partie d’un double axe à très haute tension qui relie Narbonne à Montpellier", a précisé RTE. "Par sécurité, la ligne a été mise hors tension, ce qui n'a pas entraîné de conséquence sur l'alimentation électrique de la région, ni sur les exports d'électricité vers l'Espagne". 

RTE a rappelé qu"escalader et occuper un pylône est un délit". La société "se réserve le droit d'entreprendre les actions légales appropriées contre l'occupant du pylône". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hérault Électricité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants