2 min de lecture Téléphonie

"Harry Potter" et "Game of Thrones" rachetés par une compagnie de téléphone

ÉDITO - C'est la nouvelle mode du moment. Les deux secteurs en difficulté, téléphonie et sociétés de production, veulent fusionner pour être plus fort.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
"Harry Potter" et "Game of Thrones" rachetés par une compagnie de téléphone Crédit Image : Warner Bros | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet Journaliste RTL

Harry Potter, Superman et Game of Thrones rachetés par une compagnie de téléphone, mais qu'est-ce que c'est que ce grand mélange ? C'est tout simplement le plus gros deal de l'année : AT&T, le premier opérateur de téléphone fixe aux États-Unis, s'apprête à racheter Time Warner, une société de cinéma, qui produit de nombreux films, pour près de 80 milliards d'euros.
 
Le rapprochement de deux secteurs, ceux qui font les tuyaux, les sociétés de télécoms, et de ceux qui font les contenus, les images ou la musique, c'est la nouvelle mode. Parce que les uns et les autres sont à la peine. Côté téléphone, les prix de vente chutent, et l'équipement des ménages est déjà considérable. Les réserves de croissance s'amenuisent donc. Et côté films, les canaux traditionnels de diffusion, la télévision et le câble, subissent une érosion spectaculaire, parce que nous, les consommateurs, nous tournons désormais vers les services de streaming, la vidéo par internet. Les uns ceux qui font du téléphone, espèrent donc trouver un relais de croissance, et les autres, les sociétés de cinéma ou de télévision, espèrent avoir un accès plus facile au consommateur.

Les exemples de grosses fusions réussies sont rares

Cette idée qu'avait eu Jean-Marie Messier, le patron de Vivendi, s'est mal terminée. En 2000-2002, ça s'est terminé par une faillite retentissante. Pour deux raisons : il était trop tôt, les réseaux n'avaient pas la capacité de transporter des films. Et Messier a fait de lourdes erreurs de gestion, en s'endettant de façon considérable. En France, ce genre de fusions existent déjà. SFR, l'opérateur de téléphone, a racheté BFM ou encore les droits de retransmission de la Premier League anglaise de football. Orange, l'ex France Télécom, veut également réinvestir dans les contenus, après une expérience peu concluante il y a plusieurs années. Les sociétés de téléphone vont soit disparaître, les plus petites, ou les moins rentables seront rachetées par d'autres, ou bien elles vont changer de métier en devenant des distributeurs de contenus et de services. Pas seulement du cinéma d'ailleurs, Orange débarque dans la banque, en mettant sur pied des services financiers sur mobile, c'est une autre forme de diversification.

La diversification, ça peut marcher et procurer des revenus nouveaux. Le problème, ce sont les fusions. Les exemples de grosses fusions réussies sont rares. D'abord parce que cela met le bazar dans les deux entreprises pendant deux ans minimum. Tout le monde s'inquiète pour son poste, les gens sont moins productifs, moins concentrés, moins efficaces. Ensuite parce qu'il y a des différences de culture, qui font que le taux de divorce est encore plus important chez les entreprises que chez les humains. Deux tiers des fusions échouent. Time-Warner s'était déjà vendue à une société internet il y a vingt ans, et ça a été l'un des mariages les plus désastreux de l'histoire, avec Vivendi-Universal justement. Le dernier problème, c'est la dette, qui sert bien souvent à financer le rachat, et qui peut asphyxier la nouvelle entité. Ce risque n'est pas à écarter pour AT&T car, après l'acquisition de Time-Warner, la dette de l'entreprise pourrait monter jusqu'à 180 milliards d'euros, ce qui en ferait, selon le quotidien Les Echos, la société la plus endettée au monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Téléphonie Game of Thrones Harry Potter
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants