1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Harcèlement dans les transports : le gouvernement met des mots sur des actes
1 min de lecture

Harcèlement dans les transports : le gouvernement met des mots sur des actes

REPLAY - Pascale Boistard, secrétaire d'État chargée du droit des femmes, et Margaux Collet, d'Osez le féminisme, ont commenté le plan de lutte du gouvernement contre le harcèlement des femmes dans les transports.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Damien Rigondeaud
Le débat de RTL Midi du 09/07/2015
11:06

Le gouvernement veut en finir avec le harcèlement des femmes dans les transports en commun. Pascale Boistard, secrétaire d'État chargée des droits des femmes a présenté ce jeudi matin 9 juillet un plan national en 12 points afin que les propos et gestes déplacés envers les femmes soit reconnus et punis. Un plan en 12 points qui a le mérite de mettre "des mots sur des actes" salue Margaux Collet, de l'association Osez le Féminisme.

Cette dernière déplore que la société, et même les femmes qui en sont victimes, banalise les agressions du type insultes ou bien mains baladeuses. Un comportement qui peut être très lourdement puni par la loi rappelle le secrétaire d'État et qui souhaite avec ses différentes mesures libérer la parole. Notamment grâce une alerte SMS, qui permettra de dénoncer les comportements abusifs.

Dans la plupart des cas, les mains baladeuses se sont des agressions sexuelles

Margaux Collet, Osez le féminisme

Parmi les mesures mises en place, l'arrêt à la demande dans les bus de Nantes. Les femmes se sentant en insécurité le soir pourront demander au chauffeur de les déposer devant chez elle et non pas à la station. Les bus ou rames de métro réservées aux femmes, comme il en existe notamment au Japon, n'ont pas été retenus, pas même proposés. Il s'agit de défendre une société mixte assure Pascale Boistard, et "séparer les hommes et les femmes n'est pas une solution, il faut s'attaquer à la racine du mal". Un point de vue partagée par Margaux Collet, pour qui "les hommes ne sont pas tous des animaux".

Les femmes ne sont pas obligées d'intégrer ce type d'agression dans leur quotidien

Pascale Boistard, secrétaire d'État chargée du droit des femmes
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/