1 min de lecture Grippe

Grippe : le seuil épidémique est "franchi", annonce Marisol Touraine

Le pic épidémique de la grippe a été franchi, assure Marisol Touraine, alors que 2,5 millions de personnes ont été touchées.

Marisol Touraine en conférence de presse, le 15 octobre 2014 (archives).
Marisol Touraine en conférence de presse, le 15 octobre 2014 (archives). Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La grippe commence a refluer dans certaines régions, mais "cela ne veut pas dire qu'elle disparaît", a déclaré Marisol Touraine. La ministre de la Santé a assuré lundi 23 février que le pic épidémique de la maladie avait été "franchi", avec 2,5 millions de personnes déjà touchées et autant d'autres malades à venir.

"Nous avons franchi le pic épidémique" de grippe, qui commence à refluer dans certaines régions, notamment en Paca et en Ile-de-France, a déclaré la ministre lors d'un point presse au ministère de la Santé, à Paris. "Cela ne veut pas dire qu'elle disparaît", a prévenu la ministre, ajoutant qu'il y aurait "autant de malades que nous en avons connus jusqu'à il y a quelques jours", soit "2,5 millions de personnes".

Une épidémie "plus sévère" que les années précédentes

"Plus sévère que les années précédentes (...) la grippe 2015 concernera donc à l'arrivée entre 4,5 et 5 millions de personnes sans doute", a-t-elle déclaré. Jeudi dernier, le gouvernement avait déclenché le plan ORSAN d'organisation de l'offre de soins en situations sanitaires exceptionnelles, en réponse au signal d'alerte lancé par les urgentistes quant aux fortes tensions rencontrées dans les hôpitaux.

La semaine dernière a été caractérisée par une augmentation très significative à la fois du nombre de cas mais surtout du nombre d'hospitalisations pour cas graves

Marisol Touraine
Partager la citation

Ce plan doit permettre de rouvrir des lits ou de déprogrammer des opérations afin de faire face à l'afflux de patients. "La semaine dernière a été caractérisée par une augmentation très significative à la fois du nombre de cas mais surtout du nombre d'hospitalisations pour cas graves", qui ont augmenté de 50%, a commenté la ministre. "Le virus a muté, d'autres souches sont apparues face auxquelles le vaccin est moins efficace" a reconnu Marisol Touraine, l'estimant "néanmoins efficace par rapport à certains types de grippe".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grippe Épidémie Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants