1 min de lecture Ségolène Royal

Gratuité des autoroutes le week-end : la presse tacle la "sortie de route" de Royal

REPLAY - La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a effectué une "sortie de route" en souhaitant "une gratuité des autoroutes le week-end", estiment les éditorialistes de la presse ce mercredi 15 octobre.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Gratuité des autoroutes le week-end : la presse tacle la "sortie de route" de Royal Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

La presse s'en donne à cœur joie ce mercredi 15 octobre sur la "sortie de route" de Ségolène royal (c'est même le titre de Libération), au lendemain de sa proposition sur RTL de "rendre les autoroutes gratuites le week-end".

"Les autoroutes en roue libre", titre Metronews, parlant du "pavé dans la mare" que jette la ministre de l'Écologie, qualifiée d'"électron libre" dans L'Est Républicain. "Incorrigible", dit La République des Pyrénées
   
Dans Les Echos, David Barroux se montre virulent : "La démagogie dont fait preuve la numéro trois du gouvernement pourrait faire sourire. Mais le simple fait qu'une telle option ait pu être exprimée a de quoi choquer".

"La ficelle est grosse", lit-on dans "La Charente Libre"

"François Hollande trace la route du gouvernement. Il y a les ministres qui ne dépassent jamais la limite autorisée,  et ceux qui s'autorisent les coups de volant hasardeux. Selon le moment, Ségolène Royal passe d'une voie à l'autre. Hier, elle s'est permis un petit écart", relève Christophe Bonnefoy, dans Le Journal de la Haute-Marne
  
"Demain, on roule gratis", s'exclame Jacques Camus dans La Montagne. "Royal rase gratis", dit Denis Daumin dans un édito très sévère dans Centre Ouest, pour cette "ministre de l'Écologie "qui n'a pas acquitté un péage autoroutier depuis belle lurette sans doute". 

"La ficelle est grosse", peut-on lire dans La Charente Libre, qui reconnaît toutefois que Ségolène Royal soulève pourtant un vrai problème depuis que Dominique de Villepin a concédé au privé et jusqu'à 2038 nos 9.000 kilomètres d'autoroutes. "La méthode Royal aura au moins le mérite de renvoyer la droite devant ses légèretés du passé. Rien que pour ça, au bal des hypocrites, l'indomptable Royal aura toujours une place à part", ajoute le journal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ségolène Royal Autoroute Gouvernement Valls 2
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants