1 min de lecture Présidentielle 2017

Front national : le responsable du programme économique répond aux grands patrons

REPLAY - INVITÉ RTL - Bernard Monot répond aux dirigeants qui prennent position contre le programme de Marine Le Pen.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Front national : le responsable du programme économique répond aux grands patrons Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Il s’agit d’un Front des patrons. Une quinzaine de dirigeants s’expriment dans Les Échos le 2 mai pour faire part de leur inquiétude concernant le programme de Marine Le Pen, notamment sur le sujet de la sortie potentielle de l’euro. On y trouve les patrons de Michelin, de Véolia, de Bouygues, de Leclerc, mais aussi d’entreprises de moins grande taille et même des PME. Pour réagir à leurs interrogations, Bernard Monot, député européen responsable du programme économique du Front national, répond aux questions de RTL.

"Ces grands patrons et même les petits et les moyens n’ont rien à craindre du Front national", affirme-t-il, allant même jusqu’à assurer que "le Front national est l’ami de toutes les entreprises." Selon lui, "le modèle économique de patriotisme et de protectionnisme intelligent a été construit sur ces bases-là."

Ces grands patrons ont-ils tort de s’affoler ? Pour Bernard Monot, ils ont "tout intérêt" à faire "confiance" au parti de Marine Le Pen. "C’est sûr que nous allons privilégier les petites moyennes et ETI d’abord", admet-il, mais "dans un deuxième temps" il affirme que l’objectif sera de "continuer à soutenir dans la concurrence mondiale."

L'une des grandes inquiétudes de ceux qui prennent la parole dans Les Échos concerne la taxe sur les importations. Le patron de Véolia, notamment, souligne que 90 % des machines-outils utilisées en France proviennent de l'étranger. Les investissements industriels pourraient donc coûter plus cher aux entreprises, qui perdraient en compétitivité. Bernard Monot explique que le FN compte lancer un grand plan de réindustrialisation du pays. Selon lui, "tôt ou tard on sera en mesure des les construire aussi en France."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Front national Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants