1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. France Télévisions épinglée par la Cour des comptes sur sa situation financière
1 min de lecture

France Télévisions épinglée par la Cour des comptes sur sa situation financière

Après avoir étudié les comptes de France Télévisions entre 2009 et 2015, l'institution déplore une lenteur des réformes et la dégradation de la situation financière.

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, en 2015
Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, en 2015
Julien Absalon & AFP

Dans un rapport publié lundi 24 octobre, la Cour des comptes s'en prend à la gestion de France Télévisions, en évoquant notamment une "impasse" et une "réorganisation inaboutie". Après avoir épluché les comptes entre 2009 et 2015, elle appelle ainsi à une "réduction significative des charges". Car selon l'institution, le groupe public dirigé par Delphine Ernotte ne s'est pas assez réformé. Les magistrats de la rue Cambon estime donc nécessaire de mettre en place "des actions nettement plus vigoureuses que celles qui ont été entreprises jusqu'à présent pour dégager des économies structurelles". 

Doté de 2,5 milliards d'euros de fonds publics en 2015, France Télévisions a fait revenir son résultat net comptable à l'équilibre en 2015, mais son déficit d'exploitation reste de 30 millions. À la fin de l'année 2016, la trésorerie devrait être négative de 34 millions d'euros.

L'information trop chère

Particulièrement visé, le secteur de l'information, qui employait plus de 2.700 journalistes en 2015, a vu ses effectifs et coûts augmenter pour des résultats contrastés en termes d'audiences, critique la Cour. Le coût "réel et complet" de la nouvelle chaîne d'information Franceinfo "devrait être rapidement évalué et publié", et non pas seulement le "surcoût" communiqué jusqu'à présent, réclame-t-elle.

Passés de 10.211 postes équivalent temps-plein en 2009 à 9.932 en 2015, les effectifs ont baissé de 2,7% en six ans, quasi exclusivement sur les emplois non permanents (-15,4%) alors que le nombre de permanents (-0,3%) est resté stable. En outre, les rémunérations de base ont nettement augmenté entre 2013 et 2015.

À lire aussi

Le rapport dénonce également un retard dans le numérique, où la télévision de rattrapage de France TV a eu tendance à stagner sur internet. Quant aux achats de programmes (912 millions d'euros en 2015), la Cour demande "des décisions plus collégiales et transparentes, et le respect des règles strictes de déontologie en vue de mettre fin à certaines pratiques critiquables".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.