1 min de lecture Environnement

Fos-sur-mer accueillera une ferme pilote d'éoliennes flottantes en 2018

Un parc pilote de nouvelles éoliennes flottantes verra le jour en 2018 au large de Fos-sur-Mer.

Plusieurs parcs d'éoliennes doivent bientôt être construits au large des côtes françaises
Plusieurs parcs d'éoliennes doivent bientôt être construits au large des côtes françaises Crédit : DR
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un parc pilote de 13 éoliennes flottantes à axe vertical verra le jour en 2018 au large de Fos-sur-Mer, un projet présenté comme une première en France, ont annoncé vendredi l'industriel en charge de la production et le Grand port maritime de Marseille.

Chacune de ces éoliennes devrait produire 2,6 mégawatts, soit une puissance totale d'environ 30 mégawatts pour cette ferme-pilote, "de quoi alimenter l'équivalent d'une ville de 50.000 habitants", selon Marie Viala, porte-parole de la société française Nénuphar, qui a présenté vendredi un prototype de cette éolienne.

Une meilleure rentabilité que les éoliennes classique

La jeune société fournira EDF Énergies Nouvelles, avec laquelle elle a signé un contrat de partenariat en 2013 pour cette ferme pilote. Il s'agira de "la première ferme pilote en France d'éoliennes flottantes à axe vertical", selon Viala.

Selon ses promoteurs, ce type d'éolienne --dont les pales tournent "à la manière d'un tourniquet pour enfant"-- présentent une série d'avantages et offre une meilleure rentabilité que les éoliennes offshore classiques à axe horizontal. Elles peuvent ainsi être installées dans des mers en eau profonde, comme dans le golfe du Lion, car elles ne nécessitent pas d'être ancrées au fond, et ont donc "un impact paysager limité".

Un prototype déjà en place

À lire aussi
l'oréal
Climat : "les entreprises font partie de la solution", selon le DG de l'Oréal

Les coûts de maintenance seraient également sensiblement réduits, les turbines étant nettement plus accessibles que celles à axe horizontal. Enfin, ces éoliennes verticales profiteraient du vent "quelles que soient ses directions", là où les horizontales ne fonctionneraient que face au vent.

Le premier prototype est actuellement testé à terre, sur une zone partiellement en friche du Grand port de Marseille (GPMM) à Fos-sur-Mer, à proximité du terminal minéralier. Il devrait être installé en mer en 2016. Nénuphar souhaite installer son usine d'assemblage à Port-Saint-Louis, mais préfère à ce stade ne pas donner de chiffre sur les créations d'emplois possibles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Éolienne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants