1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Ford et Heinz s'allient pour produire des véhicules à partir de déchets de tomates
2 min de lecture

Ford et Heinz s'allient pour produire des véhicules à partir de déchets de tomates

CHRONIQUE - Le constructeur automobile Ford et le géant du ketchup Heinz ont conclu une alliance étonnante visant à produire des véhicules conçus à partir du recyclage de déchets de tomates.

Pulvérisez ses tomates d'une bouillie pour éviter la maladie
Pulvérisez ses tomates d'une bouillie pour éviter la maladie
Crédit : AFP, Archives / Alain Jocard
Des tomates pour fabriquer des voitures? Ford et Heinz y songent
00:01:40
Virginie Garin

C'est une alliance étonnante : celle d'un constructeur automobile et du premier producteur mondial de ketchup. Ensemble, ils veulent construire des voitures en tomates. Cette histoire est parfaitement sérieuse. 
Ford s'est allié à Heinz, le roi du ketchup. Ils entendent développer un programme de recherches pour produire un plastique végétal avec les déchets de tomates, et surtout, la peau qui ne sert pas dans la fabrication du ketchup. 

Du recyclage rentable

Heinz utilise chaque année 2 millions de tonnes de tomates. Une fois transformées, il reste beaucoup de déchets. Ils seront donc recyclés d'abord en une sorte de poudre qui ensuite servira à faire des polymères, du plastique. Avec ce plastique, seront fabriqués les boîtes à gants et tous les espaces de rangement dans la voiture.
C'est aussi une façon pour Ford de chercher une nouvelle matière première plus écologique que le pétrole. Pour l'instant, c'est cinq fois plus cher à produire que du plastique classique. Mais à échelle industrielle, et si le prix du baril de pétrole continue de monter, ça finira par être rentable.

La chimie verte en plein essor

D'autres constructeurs utilisent déjà du plastique végétal. Toyota en produit avec de la patate douce et de l'huile de ricin, qu'il utilise pour faire l'intérieur de ses voitures ainsi que les tableaux de bord et les portières. C'est ce qu'on appelle la chimie verte. 
Nos voitures contiendront de plus en plus ces bioplastiques, en tomate, en blé ou en maïs. Quand on sait qu'on peut aussi mettre dans le réservoir des biocarburants faits avec du colza ou de la betterave, il faudra juste ne pas oublier que l'agriculture sert d'abord à nourrir les gens avant de les transporter.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire