1 min de lecture Islam

Fondation pour l'islam de France : une action uniquement "de l'ordre culturel et social", selon Abdallah Zekri

Le secrétaire général du Conseil français du culte musulman revient sur le rôle de la Fondation pour l'islam de France qui doit être prochainement mise sur pied.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Fondation pour l'islam de France : une action uniquement "de l'ordre culturel et social", selon Abdallah Zekri Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Vincent Parizot
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Ce lundi 29 août, Abdallah Zekri a participé, au ministère de l'Intérieur, à la journée de consultation organisée par Bernard Cazeneuve. Elle visait notamment à préciser les contours de la Fondation pour l'islam de France, qui doit être relancée et a même son nouveau futur président : Jean-Pierre Chevènement.

Pour le secrétaire général du Conseil français du culte musulman (CFCM), "il y avait une première fondation en 2005 qui malheureusement n'a pas fonctionné du tout, ça a été une faille totale." Désormais, selon lui, "la fondation représente la clarification par rapport à certains donateurs ou mécènes". "Je pense que maintenant [l'État] va savoir d'où viennent les fonds".

Mais le religieux tient tout de même à nuancer l'avenir du projet mis en place : "il y aura toujours des fonds de l'étranger qui financent certaines grandes mosquées et cela ne rentre pas dans le cadre de la fondation". Il assure que certains pays "financent des mosquées, envoient des imams" et "cela continuera". "Cet argent ne vient pas dans des valises, il transite par des banques. Si l'État n'est pas d'accord avec cela, il n'a qu'à arrêter ces financements", estime Abdallah Zekri.

À lire aussi
Marine Le Pen à l'Assemblée nationale, le 5 juin 2018 Rassemblement national
Marine Le Pen était l'invitée de RTL

Enfin, sur le fonctionnement de la Fondation pour l'islam de France, Abdallah Zekri précise que son action est uniquement "de l'ordre culturel et social". Le CFCM, pour sa part, "peut donner son avis". Enfin, le secrétaire général du Conseil français du culte musulman précise qu'un "conseil d'orientation composé de 20 à 22 personnes et dont la présidence a été confiée à Dalil Boubakeur aujourd'hui" sera chargé de définir les projets à financer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Islam Religions Laïcité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784645144
Fondation pour l'islam de France : une action uniquement "de l'ordre culturel et social", selon Abdallah Zekri
Fondation pour l'islam de France : une action uniquement "de l'ordre culturel et social", selon Abdallah Zekri
Le secrétaire général du Conseil français du culte musulman revient sur le rôle de la Fondation pour l'islam de France qui doit être prochainement mise sur pied.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/fondation-pour-l-islam-de-france-une-action-uniquement-de-l-ordre-culturel-et-social-selon-abdallah-zekri-7784645144
2016-08-29 14:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SIjue9j9YT7EPUhqoIMBrA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771378249_vincent-parizot-et-christelle-rebiere.jpg