1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Fin de vie : "On ne fait que prolonger une agonie inutile", selon Olivier Falorni
1 min de lecture

Fin de vie : "On ne fait que prolonger une agonie inutile", selon Olivier Falorni

REPLAY - Le député Olivier Falorni est favorable au suicide assisté après avoir accompagné sa mère dans cette épreuve. Il est fondamentalement contre "la logique du laisser mourir".

Olivier Falorni a accompagné sa mère en fin de vie
Olivier Falorni a accompagné sa mère en fin de vie
Crédit : AFP
Fin de vie : "On ne fait que prolonger une agonie inutile", selon Olivier Falorni
01:19
Odile Pouget & Mathilde Cesbron

Le débat sur la fin de vie a lieu ce mardi 10 mars à l'Assemblée nationale. La proposition de loi portée par deux députés, dont l'élu UMP Jean Leonetti, instaure un droit de sédation profonde et continue pour les malades en phase terminale. Les médecins devront respecter le choix des patients s'ils ont laissé des directives anticipées.

Le texte ne va pas assez loin pour certains, trop pour d'autres. Le député Olivier Falorni est, lui, favorable au suicide assisté après avoir accompagné sa mère dans cette épreuve. "Ma mère a été confrontée comme beaucoup d'autres personnes à ce droit à mourir, ne pas pouvoir partir au moment où elle le souhaitait", a-t-il confié à RTL.

Selon l'élu, "la logique du laisser mourir" n'est pas une solution. "On ne fait que prolonger une agonie inutile, insupportable. Et finalement on n'avance pas sur le chemin de cette liberté à mourir." 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/