1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Faut-il assouplir les 35 heures à l'hôpital ?
1 min de lecture

Faut-il assouplir les 35 heures à l'hôpital ?

REPLAY - Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France et Olivier Cammas, l'un des responsables CGT de l'AP-HP, ont commenté la grève des syndicats contre le réaménagement des heures de travail dans les hôpitaux publics.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
Faut-il assouplir les 35 heures à l'hôpital ?
00:10:43
Sophie Aurenche & Vincent Parizot

Une centaine de manifestants se sont réunis ce jeudi devant le siège de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris pour protester contre la réforme des 35 heures à l'hôpital, un projet prôné par le directeur général Martin Hirsch. Ce dernier prévoit de réduire le temps de travail de 7h36 à 7h30 par jour pour diminuer les RTT et faire ainsi des économies. Mais cette réforme va-t-elle dans le bon sens ?


Frédéric Valletoux estime qu'il faut commencer par ouvrir le dialogue entre les partenaires sociaux et la direction du AP-HP sur la bonne organisation du temps de travail. Aujourd'hui, le gouvernement demande à l'hôpital de faire des économies, garder la qualité de ses services et ne pas diminuer ses effectifs, ce qui ne pourra se faire sans réformes, selon le président de la Fédération hospitalière de France. Il faudrait donc réduire le temps de travail afin d'éviter les impayés.

Il faut regarder les choses en face, les millions de jours de RTT accumulés par les agents hospitaliers ne pourront pas être payés.

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France

D'après Olivier Cammas, l'un des responsables CGT de l'AP-HP, Martin Hirsch ne veut pas uniquement réorganiser le temps de travail à l'hôpital mais il veut aussi mettre en place un plan d'économie. Il estime par ailleurs qu'une réorganisation des 35 heures ne devrait pas être évoquée à l'heure actuelle car les employés des hôpitaux sont déjà submergés par leurs tâches en raison d'un manque d'effectifs. 

Si cette réforme est appliquée, il va falloir que nous travaillions encore plus alors que nous sommes déjà au burn-out.

Olivier Cammas, l'un des responsables CGT de l'AP-HP
RTL vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/