1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. États-Unis : Ford teste sa voiture autonome dans une ville fantôme
2 min de lecture

États-Unis : Ford teste sa voiture autonome dans une ville fantôme

REPLAY - C'est une première dans l'histoire de l'automobile. La marque américaine Ford a effectué les premiers essais de ses prototypes autonomes sur le complexe MCity, une ville factice au coeur de l'université du Michigan.

États-Unis : Ford teste sa voiture autonome dans une ville fantôme
États-Unis : Ford teste sa voiture autonome dans une ville fantôme
Crédit : Ford
États-Unis : Ford teste sa voiture autonome dans une ville fantôme
02:07
Christophe Bourroux & Loïc Farge

Bienvenue à MCity. Nous sommes à quelques dizaines de kilomètres de Detroit, le temple de l'industrie automobile américaine. Cette ville artificielle s'étend sur 13 hectares. Elle est est censée reproduire tous les obstacles qu'une voiture autonome devra surmonter dans la circulation. Tout cela dans un décor réel, digne d'Hollywood. On y trouve, en effet, non seulement des façades de maisons, mais aussi des kilomètres de rues, des ponts, des ronds-points, des lignes de chemin de fer, des zones à vitesse limitées, et une autoroute à quatre voies. Un tunnel a même été construit pour brouiller la transmission les données des satellites.

Mieux, de la neige artificielle ou des arbres peuvent compliquer la lecture du marquage au sol. Il n'y a pas d'habitants, mais des piétons-robots qui peuvent traverser à tout moment et mesurer la réaction des voitures sans pilotes. ce n'est pas de la science-fonction. La plupart des constructeur, de Toyota à General Motos en passant par Nissan et Ford, vont y faire circuler des modèles bardés de lasers et de caméras. Tout cela pour mettre au point les voitures sans pilotes dont on annonce les premières d'ici à deux à trois ans.

La Google Car déjà en test

D'autres constructeurs ont choisi de faire les tests dans la circulation. C'est le cas de Google et sa Google Car, la voiture sans pilote testée depuis des années sur les routes américaines. Une photo d'une de ces autos fait actuellement le buzz sur Internet. Elle a été arrêtée par un policier pour excès de lenteur, à 40 kilomètres/heures. Une vitesse qui a provoqué un énorme bouchon sur une  route de Californie, et qui a contraint les forces de l'ordre à intervenir.

C'est une première, puisque les Google Car on déjà parcouru près de 2 millions de kilomètres sans aucun PV et sans aucun accident. Enfin presque. Car les rares fois où il y a eut de la tôle froissée avec une voiture autonome, c'est lorsqu'elle était prise en main par un vrai chauffeur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/