1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. EN IMAGES - Attentats à Paris : "Fluctuat nec mergitur", la devise qui encourage la capitale à ne pas sombrer
1 min de lecture

EN IMAGES - Attentats à Paris : "Fluctuat nec mergitur", la devise qui encourage la capitale à ne pas sombrer

La devise en latin est présente sur le blason de la ville de Paris. Elle prend, depuis vendredi 13 novembre, une tout autre mesure, symbole de la résistance au terrorisme.

  • Le slogan "Fluctuat nec mergitur" peint en grand place de la République, à Paris
    Le slogan "Fluctuat nec mergitur" peint en grand place de la République, à Paris
    Crédits : Capture écran Twitter
  • La devise sur le blason parisien
    La devise sur le blason parisien
    Crédits : Capture écran Twitter
  • "Fluctuat nec mergitur" déclinée sur des dessins publiés sur les réseaux sociaux
    "Fluctuat nec mergitur" déclinée sur des dessins publiés sur les réseaux sociaux
    Crédits : Capture écran Twitter
  • "Fluctuat nec mergitur" déclinée sur des dessins publiés sur les réseaux sociaux
    "Fluctuat nec mergitur" déclinée sur des dessins publiés sur les réseaux sociaux
    Crédits : Capture écran Twitter
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

"Qui est battu par les flots mais ne sombre pas". La traduction du latin de la devise "Fluctuat nec mergitur", présente sur le blason de la ville de Paris, résonne différemment depuis les attaques qui ont coûté la vie à au moins 129 personnes et fait plus de 300 blessés dans la soirée du 13 novembre à Paris et Saint-Denis. 

Utilisée pour la première fois au 14e siècle, la devise semble renaître en cette fin d'année 2015. Sur le blason, elle est apposée sous un dessin de navire symbolisant Paris, insubmersible malgré les épreuves. Elle est entonnée par Georges Brassens dans Les Copains d'abord pour souligner la robustesse de l'embarcation à laquelle il consacre une chanson. Aujourd'hui, "Fluctuat Nec Mergitur" s'impose comme le slogan de l'après-13 novembre.

Sur les réseaux sociaux, l'image du blason se décline sous différentes mines de crayons. La devise "Fluctuat nec mergitur" se propage dans les commentaires de soutien et de résistance. Vedettes et anonymes dessinent le navire, symbole d'une ville de Paris meurtrie mais forte. C'est le cas du dessinateur Joann Sfar, qui a publié sur son compte Instagram les dessins que lui ont inspiré les actes barbares de vendredi.

Ne sombre pas.

Une photo publiée par Joann Sfar (@joannsfar) le

Le slogan est aussi martelé dans les rues et sur les monuments. Samedi, un groupe de street-artistes a peint, place de la République, un "Fluctuat nec mergitur" géant, blanc sur fond noir, face à la statue de la République, point névralgique des rassemblements de paix depuis les attentats du mois de janvier dernier.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.