1 min de lecture Agriculture

Éleveurs en colère : vers la levée de tous les barrages ?

REPLAY - À la veille d'un week-end de chassé-croisé sur les routes des vacances, de nombreux éleveurs ont décidé de lever les barrages.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Éleveurs en colère : vers la levée de tous les barrages ? Crédit Image : PHILIPPE DESMAZES / AFP | Crédit Média : Arnaud Grange | Durée : | Date : La page de l'émission
Arnaud Grange et La rédaction numérique de RTL

La crise des éleveurs touche-t-elle à sa fin ? Si les professionnels du monde agricole critiquent vivement les mesures d'urgence dévoilées par le gouvernement, de nombreux barrages ont été levés jeudi 23 juillet. C'est le cas dans l'ouest de la France alors que le Mont-Saint-Michel devrait de nouveau être accessible ou encore du pont de Morlaix dans le Finistère sur l'axe Paris-Brest.

À Lyon, le constat est plus difficile. Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, venu spécialement dans la banlieue lyonnaise, est arrivé dans une ambiance extrêmement tendue : les professionnels mécontents lui ont jeté des fruits après avoir déversé des dizaines de bouteilles de laits sur la chaussée. Si François Hollande a appelé les professionnels à "rendre des comptes"  et que les abattoirs ont promis d'augmenter leurs tarifs dans la limite de leurs moyens, certains agriculteurs en attendent toujours plus et souhaitent de nouvelles mesures.

Ne pas prendre en otage les vacanciers

De nouvelles mesures au cœur du débat et qui devraient décider du renouvellement d'un barrage à Lyon. À la veille d'une nouvelle journée de grands départs en vacances, certains éleveurs refusent de prendre en otage les vacanciers. "Je pense qu'il faut lever, ça ne va pas durer des jours. Il faut se remettre autour de la table et voir dans quelques temps ce que ça peut donner", a déclaré l'un d'eux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Circulation Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants