1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Écotaxe : en Belgique, un modèle similaire mis en place à partir d'avril 2016
1 min de lecture

Écotaxe : en Belgique, un modèle similaire mis en place à partir d'avril 2016

REPLAY - Les déclarations de personnalités comme Claude Bartolone ou encore Frédéric Cuvillier ont relancé le débat sur l'écotaxe.

Un camion de transport passe à côté d'une borne écotaxe à Lisieux
Un camion de transport passe à côté d'une borne écotaxe à Lisieux
Crédit : AFP/PHILIPPE HUGUEN
Écotaxe : en Belgique, un modèle similaire mis en place à partir d'avril 2016
02:19
Éric Vagnier & Valentin Chatelier

Le sujet de l'écotaxe pourrait bien revenir sur la table. L'ancien secrétaire d'État aux Transports, Frédéric Cuvillier, a estimé lundi matin dans Les Échos que le système doit être réactivé pour les poids-lourds. De son côté, Claude Bartolone a dit être favorable à une écotaxe. Après de très vives protestations, l'idée avait été abandonnée en octobre 2014.

Celui qui est également député-maire de Boulogne-sur-Mer a demandé que le système Viapass soit au moins installé dans la future région Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Un système qui sera opérationnel en Belgique à compter du 1er avril 2016. Les poids-lourds circulant en Belgique devront embarquer avec eux un boîtier connecté à un satellite afin de comptabiliser les kilomètres parcourus sur les grands axes de Belgique. Une taxe est ainsi prélevée en fonction du nombre de kilomètres, mais également suivant le tonnage du camion et sa motorisation plus ou moins polluante. 

Un paiement forfaitaire jugé injuste

Un système assez similaire à celui de l'écotaxe que les élus des régions frontalières comme l'Alsace ou le Nord-Pas-de-Calais semblent réclamer. Les axes de ces régions étant de simples points de passage pour les camions, sans arrêt et donc sans bénéfice pour les régions.

Et si certains prônaient la mise en place d'une vignette européenne, certaines fédérations patronales de routiers réclament une adaptation. Le modèle utilisé en Suisse, en Suède, au Danemark, en Grande-Bretagne ou encore aux Pays-Bas a un gros inconvénient : le paiement forfaitaire. Un camion paie le même prix s'il passe une fois ou dix fois. L'écotaxe instaurerait ainsi un prix adapté en fonction du nombre de kilomètres effectués.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/