1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Doit-on être choqué par les frappes pilotées par François Hollande contre des jihadistes ?

Doit-on être choqué par les frappes pilotées par François Hollande contre des jihadistes ?

REPLAY - Selon le quotidien "Le Monde", François Hollande aurait personnellement piloté une quarantaine d’exécutions de jihadistes en zone de guerre.

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
Doit-on être choqué par les frappes pilotées par François Hollande contre des jihadistes ?
40:02
micro generique
La rédaction numérique de RTL
Journaliste

À défaut d’en avoir fait un homme d’État populaire ’exercice du pouvoir aura révélé François Hollande comme un chef de guerre redoutable. Selon le quotidien Le Monde, le président de la République aurait personnellement piloté l’exécution, par des frappes précises, d’une quarantaine de jihadistes dans des zones de combats d’Afrique et du Moyen-Orient. Au moins huit de ces cibles seraient de surcroît des Français. Si Annie Lemoine n’est pas surprise, "ce qui est nouveau, selon elle, c’est que le président s’en soit vanté".

Jean-Claude Dassier abonde dans son sens : "le président aurait dû s’abstenir de faire ce genre de confidences". Le vice-président de Valeurs Actuels approuve cependant la "politique d’élimination directe" supervisée par le Président. "Si on se compare aux Américains, on est encore des petits bras", tient à faire remarquer de son côté Christian Ménanteau.

On refait le monde avec :
- La journaliste Annie Lemoine
- Le fondateur du think-tank Synopia Alexandre Malafaye
- Le vice-président de Valeurs Actuels Jean-Claude Dassier
- L’éditorialiste économique Christian Ménanteau

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/