3 min de lecture Art

Deux œuvres de Palmyre, mutilées par Daesh, restaurées en Italie

Les deux bustes funéraires seront bientôt de retour en Syrie après des mois de restauration de haute précision.

Amandine Begot La Revue de Presse La rédaction de RTL
>
Deux œuvres de Palmyre, mutilées par Daesh, restaurées en Italie Crédit Image : Alberto PIZZOLI / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

Dans la presse ce matin, question de réparation. C'est un petit article caché au milieu des pages culture du Figaro, un article qui raconte l'histoire d'une restauration exemplaire par l’Italie de deux œuvres d'art mutilées par la folie iconoclaste de Daesh. Il s'agit de deux bustes funéraires datant du IIe siècle de notre ère, deux statues que le chef des antiquités de Palmyre avait tenté de protéger en les entreposant dans les caveaux de la banque centrale de Damas.

Il le paiera de sa vie, et les deux bustes seront, eux, attaqués au burin par les terroristes islamistes qui veulent effacer tout témoignage de civilisation antérieure au VIIe siècle, celui du prophète. Ils arrachent une partie du visage des deux bustes. Quand les forces syriennes reprennent Palmyre en mars 2016, les archéologues s'empressent d'évacuer les œuvres vers Damas. C'est à ce moment-là que l'Italie propose de restaurer ces deux bustes.

Reconstitution des visages en 3D, fabrication d'un masque amovible en résine fixé par trois aimants internes sur les parties manquantes du visage. Les six archéologues romains viennent d'achever leur travail d'orfèvre, et aujourd’hui, lundi, les deux bustes vont faire le voyage dans l'autre sens, ils vont retourner en Syrie. C'est le premier sauvetage archéologique réussi en zone de conflit. Et c'est lire dans le Figaro.

À lire aussi
"Salvator Mundi" de Léonard de Vinci a été adjugé 450,3 millions de dollars. La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Comment fonctionne le business de l'art ?

Réparer les vieilles pierres, réparer le vivant aussi

"Réparer le vivant", c'est le titre du journal l'Opinion ce matin pour parler de François Fillon. "Après la décision du parquet national financier d'ouvrir une information judiciaire, une nouvelle campagne commence pour le candidat de la droite, pour tenter de ne pas se faire décrocher par Emmanuel Macron", écrit le journal qui revient un peu plus loin sur l'histoire des parrainages. Depuis samedi, les 40.000 élus susceptibles de parrainer les candidats à la présidentielle doivent renvoyer leur formulaire. Les candidats devront en avoir 500 d'ici le 17 mars, mais au départ, en 1962, il en fallait 100.

Le système avait été instauré par le général de Gaulle pour éviter que des fumistes ne se présentent à l'élection. Il s'agissait par exemple d'empêcher Ferdinand Lop de se présenter. Il était candidat pour donner une pension à la veuve du soldat inconnu. Mais déjà à l'époque, le système des parrainages fait débat, certains comme Valéry Giscard d’Estaing veulent plus que 100 parrainages. "Non, dit de Gaulle, c'est le peuple qui fera le tri". Histoire passionnante à lire dans l'Opinion.

La droite en alerte

"Présidentielle état d'alerte à droite", titre de son côté en une le Figaro, qui reprend le sondage Kantar/Sofres/One point que RTL vous a détaillé ce matin. Marine le Pen et Emmanuel Macron en tête du premier tour. Fillon troisième. "Pourtant écrit Paul-Henri du Limbert. "Une seule chose est limpide : seul Fillon en cas de victoire, disposerait un mois plus tard d'une majorité claire à l'Assemblée nationale pour mettre en œuvre sa politique. Il lui reste moins de deux mois pour en convaincre les Français", conclut-il. François Fillon qui partage la une de Libération avec Marine le Pen. "Justice : faites entrer les candidats" titre Libé, qui se demande si les juges doivent continuer leur travail ou observer une trêve dans les enquêtes qui visent les deux candidats.

Deux mois pour convaincre aussi à gauche de l'intérêt d'une alliance avec Yannick Jadot. Dans Paris Normandie, Stéphane Siret note que "La force que Benoît Hamon comptait impulser avec un accord possède un côté obscur. En fournissant des garanties politiques et électorales aux écologistes, il se coupe d'une frange du PS peu enthousiaste à l'idée de devoir mener campagne contre des thèmes jadis portés par Manuel Valls. En additionnant d'un côté, Benoît Hamon soustrait de l'autre".

Le nucléaire est-il écologique ?

Mais la vraie question écolo ce matin se trouve en une du Parisien. Une question de fond : le nucléaire est-il écologique ? Un dossier pour nuancer la caricature qui est parfois faite de ce domaine dans lequel la France excelle. Avec notamment, ce témoignage catégorique d'un marin pêcheur de Flamanville, donc au pied de la centrale : "Je n'ai jamais pêché de homards à trois pattes".

Autre sujet de fond qui pourrait, qui devrait s'imposer dans cette campagne, le droit à bien manger, avec cette tribune dans Libération signée par des grands chefs, notamment Olivier Rollinger qui revendique un droit inaliénable au bien manger pour tous les citoyens et qui demande aux candidats de s'emparer de cette question, de prendre la mesure du péril alimentaire qui nous guette. Par exemple en instaurant "une véritable éducation au goût dans les écoles publiques". Voilà les casseroles dont on préférerait entendre parler dans cette campagne finalement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Art Syrie Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787440466
Deux œuvres de Palmyre, mutilées par Daesh, restaurées en Italie
Deux œuvres de Palmyre, mutilées par Daesh, restaurées en Italie
Les deux bustes funéraires seront bientôt de retour en Syrie après des mois de restauration de haute précision.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/deux-oeuvres-de-palmyre-mutilees-par-daesh-restaurees-en-italie-7787440466
2017-02-27 11:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9TnndGis3Lbx8LPmSsn5Vw/330v220-2/online/image/2017/0227/7787442465_les-deux-bustes-ont-retrouve-leur-visage-grace-a-un-scan-3d.jpg