1 min de lecture Société

Des radars anti-collision avec les animaux testés en Isère

Si l'objectif premier est de protéger la faune, il s'agit aussi de réduire les sinistres avec les automobilistes ou les deux-roues.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Auto-radio - Des radars anti-collision avec les animaux testés en Isère Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux et Loïc Farge

Alors que la saison de la chasse est ouverte et que les conditions de circulation sont plus compliquée avec le changement d'heure, le risque de collision entre les voitures et les animaux sauvages prend de l'ampleur. On enregistre un peu plus de 65.000 accidents par an, soit près de 180 par jour. La véritable bête noire des automobilistes ce sont les sangliers, qui prolifèrent (ils représentent un quart des collisions), devant les chevreuils (20%) et les cerfs (une dizaine de pour cent).

Des chocs de plus en plus nombreux qui s'expliquent notamment par l'augmentation du gros gibier et leur apparition dans des départements ou près des villes où jusqu'alors ils étaient absentes. Avec de gros dégâts à la clé : un sanglier sur le pare-choc, et on retrouve vite sa Clio façon puzzle éparpillée aux quatre coins de la route.

Caméras thermiques

D'où l'utilité d'un radar qui permet de signaler la présence de ces animaux. Il est testé en Isère, sur sept zones de passages. Le système se compose de trois caméras thermiques installées, en hauteur, sur un mât qui sondent les bas-côtés, et cela sur une distance de 600 mètres environ. À chaque fois, entre quatre et huit poteaux sont positionnés de part et d’autre de la route. Ils sont surmontés d'un détecteur thermique. En cas de présence animal, les conducteurs sont prévenus via un panneau lumineux, vous incitant et à rouler à 70 au lieu de 90 par exemple.

À lire aussi
What3words a découpé le monde en carrés de 3 mètres de côté et leur a donné une adresse unique Connecté
Ils veulent donner une adresse aux 4 milliards de personnes qui n'en ont pas

Dernier bilan en date sur la zone test : 3.700 détections d'animaux enregistrées en 2014, avec à peine trois accidents (contre 70 l'année précédente). L'Isère a pour projet d'équiper quatre nouveaux sites. D'autres départements - la Savoie, la Haute-Savoie, la Seine-et-Marne - se sont montrés intéressés. Reste un frein son prix : environ 40.000 euros. D'autant que contrairement à celui qui vous flashe, ce radar ne rapporte rien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Auto Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785524255
Des radars anti-collision avec les animaux testés en Isère
Des radars anti-collision avec les animaux testés en Isère
Si l'objectif premier est de protéger la faune, il s'agit aussi de réduire les sinistres avec les automobilistes ou les deux-roues.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/des-radars-anti-collision-avec-les-animaux-testes-en-isere-7785524255
2016-10-31 06:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YL0VNVuCW_cAz-an3i8umA/330v220-2/online/image/2016/1031/7785524392_un-chevreuil-traversant-une-route-illustration.jpg