1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Des "gilets jaunes" s'introduisent à la mairie de Pau pour rencontrer François Bayrou
1 min de lecture

Des "gilets jaunes" s'introduisent à la mairie de Pau pour rencontrer François Bayrou

Plusieurs "gilets jaunes" se sont invités à la mairie de Pau où se tenait un un conseil d'agglomération, demandant à être reçu par François Bayrou qui présidait la séance.

François Bayrou est gémeaux ascendant balance
François Bayrou est gémeaux ascendant balance
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Eléanor Douet & AFP

Une centaine de "gilets jaunes" parmi lesquels une poignée ont réussi à s'introduire dans la mairie de Pau, ont manifesté jeudi 29 novembre dans la soirée pendant plus de deux heures devant le bâtiment où se tenait un conseil d'agglomération présidé par François Bayrou.

Les manifestants, qui demandaient à être reçus par le maire de la ville et président du Modem, s'étaient massés en début de soirée devant le portail d'entrée, provoquant rapidement l'intervention des forces de l'ordre, a constaté un correspondant de l'AFP.

Une poignée d'entre eux revêtus de leur gilet jaune ont interrompu brièvement le conseil avant de quitter la salle. François Bayrou les a assurés être "prêt à les entendre" mais pas dans cette salle en plein conseil, ce qui est "interdit par la loi". Quatre d'entre eux ont été reçus par le préfet Gilbert Payet, venus à leur rencontre.

Dans le hall de la mairie, les forces de l'ordre ont repoussé avec des bombes lacrymogènes une trentaine de "gilets jaunes" qui ne voulaient pas quitter les lieux. Certains ont brûlé une poubelle et une personne a été interpellée pour rébellion. Les manifestants se sont dispersés dans la soirée. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire