2 min de lecture Police

Des faux policiers et gendarmes sévissent sur les autoroutes du sud de la France

La gendarmerie constate une recrudescence de vols commis sur les autoroutes par de faux policiers ou de faux gendarmes. Les véhicules étrangers sont particulièrement ciblés, de nuit.

Les trois fuyards ont été interpellés après 30 minutes de course-poursuite.
Les trois fuyards ont été interpellés après 30 minutes de course-poursuite. Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Attention aux faux policiers et faux gendarmes sur les autoroutes. Le groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône alerte les automobilistes sur la présence de malfaiteurs en bande organisée qui se déguisent en membres de force de l'ordre pour commettre des vols, comme le révèle France Info. Les autorités appellent donc à la vigilance, en particulier dans les régions Provence-Alpes Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon. Il est toutefois précisé dans un communiqué que des cas similaires ont été "recensés" à d'autres endroits du territoire français. En mai dernier, un gang similaire avait notamment été arrêté dans les Yvelines.

Les malfaiteurs procèdent avec un mode opératoire rôdé. À bord d'une voiture sans élément distinctif mais équipée d'un gyrophare, ils prennent généralement en chasse, dans la nuit entre 2 heures et 6 heures du matin, des véhicules étrangers. Une fois immobilisées, les victimes sont encerclées par les faux gendarmes, le plus souvent en tenue de civil ou avec quelques accessoires portant la mention "police" ou "gendarmerie". Sous prétexte d'une recherche de drogues ou de faux papiers, les voleurs procèdent à une fouille du véhicule. C'est à ce moment qu'ils en profitent pour récupérer de l'argent et des objets de valeur. Aussi, les clés et les téléphones portables sont le plus souvent subtilisés pour faciliter les chances de fuite.

La gendarmerie rappelle la procédure des vrais contrôles

Face à ces agissements, la gendarmerie rappelle aux automobilistes que les contrôles suivent une procédure très stricte qui n'a rien à voir avec celle employée par les malfaiteurs. Elle explique ainsi que ses agents ne sont que très rarement en civil car "l'action en uniforme est la règle". Le capitaine Alain Archaimbault ne manque pas d'inviter, sur la radio publique, les automobilistes ayant un doute à "demander" à un gendarme en civil "sa carte professionnelle".

En outre, ce sont uniquement des véhicules identifiables aux couleurs et inscriptions de la police ou de la gendarmerie qui sont utilisés pour des patrouilles sur le réseau autoroutier. Il est également souligné dans le communiqué que les contrôles ne s'effectuent jamais sur la bande d'arrêt d'urgence d'une autoroute mais toujours "sur des sites qui offrent toutes les garanties de sécurité", à savoir les aires de repos, les péages ou encore les sorties.

À lire aussi
Une échelle posée contre le mur qui borde la frontière entre le Mexique et les États-Unis (Illustration) immigration
Mexique : des migrants franchissent le mur de Donald Trump pour 5 euros

Pendant que les forces de l'ordre assurent travailler "activement à mettre hors d'état de nuire ces malfaiteurs", la brigade de gendarmerie recommande aux automobilistes de ne pas hésiter à appeler le 17 ou le 112 s'ils parviennent à repérer l'immatriculation et le type de véhicule utilisés par les faux policiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Gendarmerie Autoroute
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants