1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Code de la route : sept nouvelles infractions verbalisables par des caméras
2 min de lecture

Code de la route : sept nouvelles infractions verbalisables par des caméras

Il n'y a pas que les radars qui peuvent vous épingler automatiquement. Vous pouvez aussi écoper d'une amende en étant repéré par une caméra vidéo.

Des voitures sur le périphérique
Des voitures sur le périphérique
Crédit : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard
Des caméras pour traquer les mauvais conducteurs
02:33
Des caméras pour traquer les mauvais conducteurs
02:38
Christophe Bourroux & Loïc Farge

On le sait peu, mais déjà la vidéosurveillance est active pour traquer les écarts de conduite. Autrement dit, plus besoin d'être arrêté par les forces de l'ordre pour écoper d'un PV. Le nombre d'infractions constatées par des caméras ou par radar passe ainsi de quatre à onze. Depuis 2008, on peut déjà être sanctionné sans avoir vu le moindre policier ou gendarme. Cela vous est peut-être déjà arrivé de recevoir dans votre boîte aux lettres une amende dont vous n'avez aucun souvenir.

Depuis le 31 décembre, sept nouvelles entorses au code de la route sont verbalisables par vidéosurveillance. Il y a le défaut du port de la ceinture de sécurité, le chevauchement et le franchissement des lignes continues, l'usage du téléphone portable tenu en main au volant, le non-respect des règles de dépassement, la circulation et le stationnement sur les bandes d'arrêt d'urgence, le non-respect des "sas-vélos" au feu rouge et le non port du casque à deux-roues motorisé. 

11 catégorie d'infractions au total

Sept catégories d'infractions, qui viennent s'ajouter au quatre déjà existante : le non respect des feux rouge ou des stops, les excès de vitesses, le non-respect des distance de sécurité et l'usage des voies réservées (bus taxis etc.). Au quotidien, les caméras de vidéo-protection servent aussi beaucoup à certaines municipalités pour repérer les stationnements gênants, comme en double file. À Nice, par exemple, cela s'est soldé l'an dernier par 28.000 infractions.

Sondage
Approuvez-vous la verbalisation des infractions routières par la vidéo ?*

À partir des images retransmises par des caméras vidéo installées sur la voie publique, et signalées par un panneau, un agent assermenté dresse un PV électronique. Un PV reçu quelques jours plus tard par le titulaire de la carte grise. C'est le principe du radar automatique étendu à de plus en plus d'infractions. Parmi elles, l'utilisation de la bande d'arrêt d'urgence, le non-port de la ceinture, le téléphone au volant, le chevauchement et le franchissement des lignes continues, ou encore le non-respect des espaces réservés aux cyclistes. À cela devrait s'ajouter le délit de défaut d'assurance qui pourra être repéré à distance, mais pas avant deux ans.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/