1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Dents de sagesse, coccyx, petit orteil... Ces parties du corps humain qui pourraient disparaître
1 min de lecture

Dents de sagesse, coccyx, petit orteil... Ces parties du corps humain qui pourraient disparaître

REPLAY - "Médisite" recense ces organes qui, avec l'évolution, n'auraient guère d'utilité.

Des squelettes d'Homme de Neanderthal (illustration)
Des squelettes d'Homme de Neanderthal (illustration)
Crédit : SIPA
Dents de sagesse, coccyx, petit orteil... Ces parties du corps humain qui pourraient disparaître
00:01:57
Cyprien Cini & Loïc Farge

Les dents de sagesse permettaient à nos lointains ancêtres de mâcher des aliments particulièrement durs. Elles servaient de molaires de remplacement à l'homme des cavernes à l'hygiène buccale douteuse quand il perdait une ou deux dents à l'âge de 15-20 ans. Avec les années, la taille de nos mâchoires s'est réduite. Seulement 5% de la population a désormais assez de place pour les accueillir. Un tiers de l'Humanité naît aujourd'hui sans dents de sagesse, vouées à complètement disparaître.

Autre fonction qui ne sert plus à grand chose : la chaire de poule, ce mécanisme d'autodéfense pour se protéger du froid. Cela pouvait aider nos ancêtres à la pilosité hyper-développée. Mais aujourd'hui, même pour les plus poilus d'entre nous, l'efficacité est assez limitée par rapport à un gros vêtement.

Pêle-mêle, l'article de Medisite rappelle que l'appendice est très superflu. Le docteur Rochefort, interrogé par le Daily Mail, précise qu'elle nous aidait à digérer certaines matières végétales que nous ne mangeons plus des millénaires. Idem pour le coccyx : cet os du bas de la colonne vertébrale est le vestige d'une queue dont nous étions pourvus à l'époque pour se tenir en équilibre. Enfin il y a l'épineuse question du petit orteil. A priori, il est de moins en moins utile pour supporter le poids de notre corps.

Mais tout ne va pas disparaître du jour au lendemain. Aucun généticien n'est en mesure d'affirmer que nous futurs descendants naîtront sans appendice et quatre doigts de pied. En revanche il sont presque tous d'accord pour dire que l'évolution morphologique de l'Homme va se poursuivre et dépendra beaucoup du climat et de notre capacité d'adaptation.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire