1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Dans la maison de Victor Hugo, l'écrivain devenu républicain

Dans la maison de Victor Hugo, l'écrivain devenu républicain

C'est au numéro 6 de l'actuelle place des Vosges, à Paris, que le poète et dramaturge a vécu entre 1832 et 1848.

La plume et de l'encrier de Victor Hugo, exposés dans l'appartement parisien où il vécut de 1832 à 1848
La plume et de l'encrier de Victor Hugo, exposés dans l'appartement parisien où il vécut de 1832 à 1848
Crédit : AFP / Archives, François Guillot
Dans la maison de Victor Hugo, l'écrivain devenu républicain
03:58
Sophie Aurenche
Chroniqueur

Visiter la maison de Victor Hugo, c'est suivre le parcours d'un homme devenu républicain. Six pièces pour reconstituer une vie. "Ce que le visiteur découvre ici et qui fait le charme de sa visite, c'est l'impression de rentrer dans l'intimité de Victor Hugo", affirme Gérard Audinet, directeur de la Maison Victor Hugo à Paris. Le poète et dramaturge s'installe ici en 1832 avec sa femme et ses quatre enfants, poussé dehors par son précédent propriétaire qui trouvait qu'il faisait trop de bruit et qu'il recevait trop de monde. C'est un appartement de 280 mètres carrés au deuxième étage du 6 place Royale, devenu 6 place des Vosges.

À l'époque, Victor Hugo est déjà une star. "C'est une période d'apogée à tous les sens du terme. Il est déjà très célèbre grâce au succès des Orientales en poésie, au succès et au scandale d'Hernani au théâtre, et au grand succès de Notre-Dame de Paris un an avant son installation", rappelle Gérard Audinet.

Les pièces ont changé. Il y a eu beaucoup de transformations. Au  bout de l’enfilade, un autre grand salon, spectaculaire, avec des décors en bois peints par Victor Hugo lui-même. Une pièce reconstituée à l'identique de la maison achetée pour sa maîtresse Juliette Drouet à Guernesey. En cinquante ans, elle lui a envoyé 20.000 lettres d’amour. Guernesey, période d'exil de Victor Hugo. Il y écrit Les Misérables, œuvre majeur de son engagement pour la République.

Vous pourrez aussi admirer le bureau de Victor Hugo, qui écrivait debout. Un meuble unique, avec l'encrier et la plume. L'écrivain s'installe place des Vosges, proche de la famille royale. Il repart républicain, en 1848, convaincu par son ami Lamartine. Son engagement ne fera que croître. Victor Hugo devient une icône de la République. Le pouvoir va même mettre en scène sa mort, le 1er juin 1885. Ses funérailles nationales deviennent un événement républicain.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/