2 min de lecture Histoire

D-Day : quand les radios étrangères renseignaient les Français de l'avancée du Jour J

SOUVENIRS DU DÉBARQUEMENT - Tout au long de la journée du 6 juin 1944, les auditeurs français entendent une série de communiqués radiophoniques, venant notamment de la "BBC".

En France à l'époque, on écoutait les messages de Radio Londres en cachette
En France à l'époque, on écoutait les messages de Radio Londres en cachette Crédit : http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

Depuis juin 1940, les Français ont pris l'habitude d'écouter les émissions françaises de la BBC, dont la qualité des informations est réputée. 

Quelques jours avant le débarquement des forces alliées en Normandie, un "message personnel" de Radio Londres - Les sanglots longs des violons (issu d'un poème de Verlaine) - demandait à un groupe de résistants de se tenir prêt à lancer des attaques. La diffusion de la suite de ce vers - Blessent mon cœur d'une langueur monotone - signifiait qu'ils devaient passer à l'action.

6h30 : les conseils de Radio Londres

Alors que l'opération Overlord est déjà lancée, la BBC diffuse depuis l'aube ses conseils à l'intention des Français. "Tâchez de vous rendre en un endroit situé à 2 kilomètres au moins des faubourgs de votre ville (...) Partez à pied, ne prenez rien d'encombrant avec vous, dispersez-vous", prodigue la radio britannique. 

>
6 juin 1944, 6h30 : les conseils de Radio Londres aux Français Crédit Média : Archives de RTL | Durée : | Date :

7 heures : le premier communiqué de Radio Lausanne

À 7 heures, Radio Lausanne diffuse le premier communiqué annonçant le débarquement. 

À lire aussi
Des répliques de sarcophages (illustration) découverte
Égypte : une "immense cache" avec 20 sarcophages anciens découverte à Louxor

"De nombreuses embarcations et d'autres unités navales légères alliées ont été aperçues au large de l'estuaire de la Seine et des côtes orientales de Normandie", dit la radio.

"En même temps, on annonçait que sur la pointe septentrionale de la presqu'île normande, des parachutistes alliés atterrissaient, ayant pour tâche de s'assurer la maîtrise de certains aérodromes afin de créer de l'espace pour des débarquements ultérieurs de troupes aéroportées", entend-on encore.

>
6 juin 1944, 7 heures : le premier communiqué de Radio Lausanne Crédit Média : Archives de RTL | Durée : | Date :

9h30 : la BBC communique

Alors que les forces américaines piétinent à Omaha Beach et que les troupes britanniques poursuivent tant bien que mal leur progression, la BBC diffuse son premier communiqué à 9h30 : "Sous le commandement du général Eisenhower, les forces navales alliées, avec le soutien de puissantes formations aériennes, ont commencé ce matin le débarquement des armées alliées sur les côtes nord de la France".

>
6 juin 1944, 9h30 : le premier communiqué de la BBC Crédit Média : Archives de RTL | Durée : | Date :

14 heures : la radio allemande évoque les prisonniers alliés

La bataille de Normandie a démarré depuis plusieurs heures maintenant. Pour quelques kilomètres de terrain conquis, il y a déjà des milliers de morts, des milliers de blessés et des milliers de prisonniers.

Quelles sont les réactions de ces premiers prisonniers du 6 juin 1944 ? Comment se comportent-ils ? C'est la radio allemande qui donne une première réponse à 14 heures.

>
6 juin 1944, 14 heures : la radio allemande évoque les prisonniers alliés Crédit Média : Archives de RTL | Durée : | Date :

De Gaulle : "La bataille suprême est engagée"

Le 6 juin 1944 en fin de journée, le général de Gaulle s'adresse au pays par la radio depuis Londres.

"La Bataille suprême est engagée ! Après tant de combats, de fureurs, de douleurs, voici venu le choc décisif, le choc tant espéré. Bien entendu, c'est la bataille de France et c'est la bataille de la France !", lance-t-il.

>
6 juin 1944, début de soirée : de Gaulle s'adresse aux Français depuis Londres Crédit Média : Archives de RTL | Durée : | Date :

(Avec le concours de Chantal Gramain, du service des Archives de RTL)

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Commémoration Radio
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants