1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crimes en Belgique
3 min de lecture

Crimes en Belgique

REPLAY - Retour sur les affaires criminelles qui ont marqué la Belgique. Parmi elles, l'histoire de la veuve Becker, considérée comme une des premières tueuses en série, ou encore celle des amants diaboliques, qui ont tué maris et femmes pour toucher une prime d'assurance...

Les amants diaboliques
Les amants diaboliques
Crimes en Belgique
00:36:38
Jacques Pradel & Charlotte Meritan

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel
Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’Heure du crime aujourd’hui, une des plus incroyables histoires criminelles de ces dernières années en Belgique…
Le 10 mai 1995, un jeune couple belge en voyage de noce en Corse est victime d’un terrible accident sur une petite route de montagne. A la suite d’une fausse manœuvre, leur voiture plonge dans un précipice, et s’écrase, 140 mètres plus bas. Par miracle, Aurore Martin est éjectée sur le bord de la route. Ses blessures sont superficielles. Son jeune mari, Marc Van Beers est resté prisonnier du véhicule. Il ne survivra pas.
Lorsque le corps est rapatrié en Belgique, la famille Van Beers s’étonne de l’insistance d’Aurore qui tient à faire incinérer le corps. Elle s’y oppose.
Quelques temps plus tard, la jeune femme refait sa vie avec un de ses anciens amants, un certain Peter Schmitt. Ils ouvrent un compte commun, où ils déposent 18 millions de francs belges : l’assurance vie du mari décédé.
L’affaire s’accélère lorsque les enquêteurs découvrent que Peter Schmitt a lui-même perdu sa femme, Ursula, en 1992, au cours d’un terrible accident de voiture, dans la région de Charleroi, et qu’il a également bénéficié d’une confortable assurance vie !.
La suite de cette histoire d’amants diaboliques dans un instant.

Marie Becker, première "serial-killer"

Marie Becker, mieux connue sous le nom de la "veuve Becker", est considérée comme une des premières tueuses en série belge, accusée d'avoir tué onze personnes entre 1932 et 1936. Sa première victime aurait été son premier mari, assassiné à l'aide de digitoxine, un puissant poison. Elle a, par la suite, empoisonné dix autres personnes, fiancés ou dames âgées. Arrêtée le 12 octobre 1936, elle est condamnée à la perpétuité en 1938 et meurt au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Aurore Martin et Peter Schmitt, "amants diaboliques"

Aurore Martin et Peter Uwe Schmitt ont tous deux été victimes d'accidents de voiture similaires dans les années 1990 : leurs époux et épouse respectifs y ont laissé la vie, eux ont survécu et touché d'importantes primes d'assurance-vie. Mais, surtout, Aurore Martin et Peter Schmitt sont amants. En 1998, ils sont accusés d'avoir maquillé les deux assassinats en accidents de la route afin de pouvoir vivre ensemble et confortablement, bénéficiant des assurances. En 2001, ils comparaissent ensemble pour meurtre aux assises de Bruxelles et sont déclarés coupables. La justice les condamne à 15 (pour elle) et 20 ans (pour lui) de prison. 

Nos invités

À lire aussi

Liliane Schraûwen, écrivain. Auteure du livre Les grandes affaires criminelles de Belgique (Editions De Borée / Avril 2014). En novembre prochain elle fera paraître quatre livres au format de poche, éditions Luc Pire, vendus avec l’hebdomadaire Soir Magazine. En 2016 paraîtra également les Nouvelles affaires criminelles de Belgique (Ed De Borée). On pourra y retrouver notamment l’histoire des amants diabolique que l’on a choisi de vous raconter aujourd’hui. Visitez son site internet.

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/