1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crash de l'A320 : "Aujourd'hui, invoquer la fatalité n'est plus audible", constate Pascal Praud
1 min de lecture

Crash de l'A320 : "Aujourd'hui, invoquer la fatalité n'est plus audible", constate Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - Le copilote soupçonné d'avoir provoqué délibérément le crash de l'Airbus A320 de Germanwings était sous antidépresseurs, mais la Lufthansa n'était pas au courant.

Pascal Praud
Pascal Praud
Crédit : RTL
Crash de l'A320 : "Aujourd'hui, invoquer la fatalité n'est plus audible", constate Pascal Praud
00:01:16
Crash de l'A320 : "Aujourd'hui, invoquer la fatalité n'est plus audible", constate Pascal Praud
00:01:19
Pascal Praud

Faut-il lever le secret médical dans certains cas, et notamment quand la vie des gens peut être mise en danger ? "La révélation d'une information médicale en France est passible d'une année d'emprisonnement, rappelle Pascal Praud. Les médecins ne sont pas des délateurs. Et pourtant, le Code pénal a prévu des cas où le secret médical puisse être levé".

"Lorsqu'une personne n'est pas en mesure de se protéger, en raison de son incapacité physique ou psychique, le médecin peut avertir le procureur de la République", énonce le journaliste. "Mais comment appliquer une pareille loi ?", demande-t-il. Il prend un cas d'école : un enseignant traverse une dépression. "Vous croyez que le médecin préviendra le procureur ? Il l'arrêtera peut-être quelques semaines !"

Il existe des situations où aucun homme, aucune loi ne permet jamais d'éviter le pire

Pascal Praud

"Le médecin qui a soigné Andreas Lubitz, qui lui a prescrit des médicaments, se sent-il responsable aujourd'hui du drame qui est arrivé ?", interpelle Pascal Praud. "Pas sûr !", concède-t-il.

"La vérité est plus simple que tout cela. Elle est aussi plus terrible. Il existe des situations où aucun homme, aucune loi ne permet jamais d'éviter le pire", analyse-t-il. Le journaliste rappelle qu'autrefois, on disait : "La fatalité". Mais aujourd'hui, "quel que soit le domaine, invoquer la fatalité n'est plus audible", conclut le journaliste.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/