1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Crash d'un Airbus A320 : les recherches reprennent à l'aube
1 min de lecture

Crash d'un Airbus A320 : les recherches reprennent à l'aube

Le travail d'enquête sur la zone montagneuse où s'est écrasé l'avion reprend ce mercredi à l'aube.

Vue générale du massif des Trois-Evêchés depuis le village d'Allos, dans les Alpes-de-Haute-Provence, où s'est crashé l'Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings le 24 mars 2015, tuant 150 personnes.
Vue générale du massif des Trois-Evêchés depuis le village d'Allos, dans les Alpes-de-Haute-Provence, où s'est crashé l'Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings le 24 mars 2015, tuant 150 personnes.
Crédit : ROBERT PALOMBA / ONLY FRANCE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le travail d'enquête sur la zone montagneuse où s'est écrasé ce mardi un avion de la Germanwings, reprend ce mercredi à l'aube dans le sud des Alpes, où sont attendus François Hollande, Angela Merkel et Mariano Rajoy, après la mort des 150 passagers.
L'avion, un Airbus A320 de la filiale low cost de Lufthansa, qui portait le numéro de vol 4U9525, s'est écrasé dans une zone très difficile d'accès entre Digne et Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence), loin de toutes habitation ou route d'accès.

Incompréhensible dans l'état actuel de l'enquête

Il effectuait une liaison entre Barcelone (Espagne) et Düsseldorf (Allemagne) avec 144 passagers à bord et six membres d'équipage, ce qui fait du crash la pire catastrophe aérienne sur le territoire français depuis plus de 30 ans, et l'une des plus incompréhensibles dans l'état actuel de l'enquête.
"Au vu de l'état de l'avion et des victimes", il n'y a "pas de survivants", a déclaré le médecin chef des équipes de secours Frédéric Petitjean, qui était dans le premier hélicoptère sur la zone de l'accident mardi.
Le site a été survolé ce mardi par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, ainsi que des ministres allemand et espagnol, venus des deux pays qui comptent le plus de victimes.

Images d'horreur

"Ce que nous venons de voir en survolant le lieu du crash, ce sont des images d'horreur, c'est un drame épouvantable" a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Franck-Walter Steinmeier, tandis que les ministres allemand et espagnol des Transports, Alexander Dobrindt et Ana Pastor, évoquaient leur "choc" après la vision des milliers de fragments de l'appareil éparpillés sur près de 4 hectares à flanc de montagne.

Une des boîtes noires de l'appareil a été retrouvée, repérée en vol parce qu'elle "bipait" et doit être analysée par le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) chargé des investigations techniques.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.