1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : "Un désir de Noël dans notre société", selon Mgr Rougé sur RTL
2 min de lecture

Coronavirus : "Un désir de Noël dans notre société", selon Mgr Rougé sur RTL

INVITE RTL - L'évêque de Nanterre explique sur RTL que la frustration de la limitation du nombre de fidèles dans les églises n'atteint pas la joie de fêter Noël ensemble.

Mgr Matthieu Rougé
Mgr Matthieu Rougé
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Monseigneur Matthieu Rougé était l'invité de RTL du 24 décembre 2020
13:25
Jérôme Florin - édité par Jérémy Billault

Longtemps, les catholiques ont eu peur de ne pas pouvoir fêter la naissance du Christ comme ils l'entendent en 2020. Malgré la pandémie, ils auront finalement l'occasion de célébrer Noël et de se rassembler lors de la messe de minuit en respectant un protocole sanitaire strict.

Monseigneur Matthieu Rougé, évêque de Nanterre tient à passer sur un RTL "un message d'espérance pour tous. Nous connaissons une situation très difficile aujourd'hui. Noël, c'est l'espérance offerte au monde, la grande joie des chrétiens offerte à tous."

Comme pour toute la société, il a fallu tout réinventer au cours des dernières semaines. "Il y a beaucoup d'énergie à dépenser pour aider ceux qui sont dans la difficulté, les plus pauvres, les personnes âgées, isolées, les prisonniers, ceux qui sont dans les hôpitaux, mais aujourd'hui, c'est la joie qui l'emporte. Ce qui me touche, poursuit-il, c'est d'avoir senti dans notre société un désir de Noël, de tous les cotés de la société."

La crise appelle à des transformations de nos attitudes

Monseigneur Matthieu Rougé sur RTL

Dans cette grande perspective de l'espérance, l'espoir du vaccin est important, selon l'évêque : "C'est beau de voir l'énergie déployée pour l'espoir de ce vaccin, j'espère qu'on pourra consacrer autant d'énergie à la pauvreté."

À lire aussi

La crise sanitaire qui cette année a frappé le monde appelle, selon Matthieu Rougé, "à des transformations de nos attitudes à égard de l'économie, de la vie, mais il ne faut pas s'imaginer que tout changera du jour au lendemain. Il faut des décisions précises, suffisamment modestes pour être réalistes."

Difficile de venir en aide aux plus démunis en temps de distanciation sociale, d'autant plus en cette période de Noël. "Beaucoup de choses ont été préparées dans les paroisses, des grands dîners avec personnes sans domicile, ce n'est plus possible depuis plusieurs mois. Nous essayons de distribuer des colis de la manière la plus festive possible, le plus important est de faire un don à une paroisse ou à une association et célébrer la joie de Noël. 

La frustration de fidèles est, selon Mgr Rougé, "seconde par rapport à l'immense joie de pouvoir nous réunir pour Noël, ce n'était pas acquis. Les équipes se mettent en quatre : là ou il y avait trois messes, il y en a dix parfois, nous prenons les moyens de célébrer un Noël ou la joie l'emporte sur le reste."

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/