1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. COP21 : "Il faut se mobiliser, non pas pour la planète qui sera toujours là, mais pour nous"
2 min de lecture

COP21 : "Il faut se mobiliser, non pas pour la planète qui sera toujours là, mais pour nous"

REPLAY - À la veille du coup d'envoi de la conférence pour le climat, Julien et Antoine, deux étudiants engagés, ont pris les commandes de ce "Journal Inattendu".

Marie Drucker
Marie Drucker
Crédit : Elodie Grégoire
COP21 : "Il faut se mobiliser, non pas pour la planète qui sera toujours là, mais pour nous"
00:45:57
Marie Drucker

Si les travaux sur la COP21 commencent dimanche 29 novembre à 17h, la conférence climat sera lancée en grande pompe lundi 30 novembre depuis le Bourget par François Hollande, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Pas moins de 152 chefs d'État et de gouvernement sont attendus. À cette occasion, deux étudiants engagés, Julien (19 ans) et Antoine (20 ans), ont pris les commandes du Journal Inattendu.

Avec 200 autres étudiants, les jeunes hommes participent au Challenge #GÉNÉRATION21, organisé par les Presses universitaires de France (PuF), une grande simulation de conférence climat qui aura lieu le 10 décembre prochain. Pour eux, il est important de montrer que les jeunes sont mobilisés et concernés par la défense de l'environnement et la COP21 est porteur de nombreuses espérances.

Il faut se mobiliser, non pas pour la planète qui sera toujours là, mais pour nous

Antoine, étudiant

Les deux étudiants ont réalisé un reportage sur l'importance de la COP21. Si dans la rue les avis sont partagés, la ministre de l'Écologie Ségolène Royal se dit "optimiste" mais insiste sur le fait qu'il "reste beaucoup de travail à accomplir". Pour l'ancien ministre et député européen écologiste Pascal Canfin, cette conférence sera bien différente de celle de Kyoto ou Copenhague, car la Chine et les États-Unis veulent un accord et sont prêts à des compromis.

Un engagement de longue date

Pour Antoine, cette vocation de défense de l'environnement a été motivée par son amour de la montagne. Cet alpiniste amateur déplore le recul de la Mer de Glace. Julien de son côté a été convaincu par le documentaire d'Al Gore Une vérité qui dérange (2006), qu'il a visionné au collège.

L'invité inattendu

À lire aussi

Le navigateur Yvan Bourgnon est l'invité inattendu de cette édition. Le Breton a du abandonner la Transat Jacques Vabre le 27 octobre dernier après avoir percuté un container. Selon lui, 10.000 containers de ce genre flottent dans l'océan, un chiffre qui alarme les deux étudiants. En effet, selon le navigateur, les porte-containers ne s'inquiètent pas des marchandises qui tombent, et prévoit même des pertes.

Il déplore le fait que les organisations et gouvernements organisent des milliers de conférences par an sur l'écologie et l'environnement pour lesquelles sont dépensées des sommes astronomiques, alors que celles dépensées pour nettoyer les océans sont moins importantes.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.