1 min de lecture Colonies de vacances

Colonie de vacances : huit enfants hospitalisés pour troubles gastriques

Huit enfants ont été admis à l'hôpital de Lorient dans le Morbihan ce vendredi matin alors qu'ils étaient en colonie de vacances dans un camping, ils souffraient de troubles gastriques dont l'origine est pour l'instant inconnue.

L'hôpital du Val d'Ariege à Saint-Jean-de-Verges où un enfant de 8 ans est mort après s'être plaint de maux de ventre alors qu'il était en colonie de vacances le 10 juillet 2014.
L'hôpital du Val d'Ariege à Saint-Jean-de-Verges où un enfant de 8 ans est mort après s'être plaint de maux de ventre alors qu'il était en colonie de vacances le 10 juillet 2014. Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Huit enfants d'une colonie de vacances, séjournant dans un camping en Bretagne, ont été hospitalisés à Lorient dans le Morbihan ce vendredi 11 juillet 2014 pour des troubles gastriques à l'origine encore indéterminée.

Cinq enfants de cette colonie, en vacances dans un camping à Clohars-Carnoët, près de Lorient, ont été pris de vomissements et de diarrhées jeudi, et trois autres vendredi. Ils ont été pris en charge par le service pédiatrique du CHU de Lorient. 

D'autres cas dans le camping

Le directeur de la colonie a affirmé que les troubles étaient "bénins" et que les enfants avaient été emmenés à l'hôpital "par précaution", sans donner plus de détails. Les malades font partie d'une colonie de 21 enfants âgés de 8 à 14 ans et arrivés sur place le 8 juillet.

Parallèlement, au moins trois autres personnes séjournant dans ce camping, ont également consulté des médecins à Quimperlé pour des troubles gastriques.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Colonies de vacances Hospitalisation Enfants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants