1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Charlie Hebdo" : Riss signe un "François Hollande Fast and Furious" en une
1 min de lecture

"Charlie Hebdo" : Riss signe un "François Hollande Fast and Furious" en une

Après Nicolas Sarkozy, "Charlie Hebdo" consacre sa une du 8 avril à un François Hollande pilote de scooter qui fonce dans le vide sous la mention "Fast and Furious".

Charlie Hebdo du mercredi 8 avril 2015
Charlie Hebdo du mercredi 8 avril 2015
micros
La rédaction numérique de RTL

Un François Hollande sur un scooter signé Riss, fonçant droit dans le vide commenté d'un "Fast and Furious, Hollande garde le cap" fait la une du 8 avril de Charlie Hebdo. Mercredi 1er avril, c'est Nicolas Sarkozy qui faisait la une, sous la mention ironique : "Mais qui peut avoir envie de voir cette gueule". Si la ligne de l'hebdomadaire n'a pas changé depuis les attentats du 7 janvier dernier, l'avenir financier du journal, toujours hébergé par Libération reste à définir. 

"Le journal des survivants" s'était écoulé à 7 millions d'exemplaires le 14 janvier 2015 fort d'un soutien massif de la société française. Le numéro du 2 mars dernier s'était encore écoulé à 1,5 million d'exemplaires. Un record pour l'hebdomadaire car avant l'attentat du 7 janvier, les ventes en kiosque ne dépassaient guère les 30.000 exemplaires. 

Vers un Charlie coopératif ?

Trois mois après l'attentat, Charlie a récolté 30 millions d'euros et peut se prévaloir de 260.000 abonnés. Mais l'avenir du journal reste encore à définir. Mercredi 1er avril, des salariés de l'hebdomadaire ont exprimé dans une tribune du journal Le Monde leurs inquiétudes, craignant que le journal ne fasse l'objet "de manipulations politiques et/ou financières". 

Le "collectif du journal Charlie hebdo" (créé à initiative de Laurent Léger) y signe son souhait de faire du journal une société coopérative afin de permettre aux salariés de participer "aux décisions qui engagent le journal sans en tirer de gains personnels". Une option qui ne convainc ni Riss ni Éric Portheault. Car Charlie Hebdo appartient actuellement à 40 % aux parents de Charb, ex-directeur de la rédaction tué le 7 janvier, à 40% au dessinateur Riss, devenu le nouveau directeur du journal et 20% à Eric Portheault, cogérant.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/