1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Changement d'heure : "C'est un phénomène plutôt marginal", pour un professeur d'économie
1 min de lecture

Changement d'heure : "C'est un phénomène plutôt marginal", pour un professeur d'économie

INVITÉ RTL - Décaler notre rythme d'une heure deux fois par an n'aurait que des effets limités sur les économies d'énergies.

Le changement d'heure a lieu depuis 1976 en France (illustration).
Le changement d'heure a lieu depuis 1976 en France (illustration).
Crédit : AFP
Changement d'heure : "C'est un phénomène plutôt marginal", pour un professeur d'économie
03:54
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Vous voilà prévenu : dans la nuit du 29 au 30 octobre, quand il sera 3h, il sera en fait 2h. À l'heure des ampoules led et des restrictions énergétiques notamment en matière d'éclairage public, ce changement d'heure a-t-il encore un impact ? "Cela représente à peu près la consommation électrique de 800.000 ménages", assure Patrice Geoffron. Toutefois, le professeur d'économie à l'université Paris Dauphine nuance vite son propos. "Si on rapporte ça à la consommation électrique de la France, c'est à peu près 1 pour 1.000. Si on rapporte ça aux émissions de CO2 de la France, on est à peu près 1 ou 2 sur 10.000. C'est un phénomène plutôt marginal."

Faut-il donc abolir le changement d'heure, instauré en 1976, une bonne fois pour toute ? Ce n'est pas si évident. Le spécialiste de l'énergie et du changement d'heure explique que "la difficulté, c'est que nous sommes liés à nos voisins. Ça créerait toute une série de difficultés dans les systèmes de transport et en termes économiques. Si nous devions l'abolir à l'échelle continentale, cela suppose de regarder l'intérêt pour les Allemands, pour les Polonais, qui ont des systèmes énergétiques très carbonés." Cela ne sera donc pas pour tout de suite. "À l'avenir, on sera amené à jouer sur les tarifs (d'EDF, ndlr) de telle manière à gagner en agilité et à consommer une énergie très peu carbonée lorsque le vent souffle. On est plutôt à l'horizon 2025-2030", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/