1 min de lecture École publique

Chalon-sur-Saône : la fin du menu sans porc divise les habitants

REPLAY - Le maire de la ville de Chalon-sur-Saône veut mettre fin aux menus sans porc à la rentrée 2015, une volonté qui fait polémique.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Chalon-sur-Saône : la fin du menu sans porc divise les habitants Crédit Image : AFP / Archives, Jeff Pachoud | Crédit Média : Arnaud Grange | Durée : | Date : La page de l'émission
Arnaud Grange et Valentin Chatelier

Gilles Platret veut mettre fin au menu sans porc. Jusque là, les enfants ne souhaitant pas manger de porc avaient la possibilité d'avoir un autre plat dans les cantines scolaires de Chalon-sur-Saône. Un changement qu'il souhaite mettre en place à la rentrée 2015 et qui divise les habitants.

"Pourquoi il n'y aurait que du cochon ? On est en France, c'est la liberté, on a le droit de manger ce que l'on veut", a lancé une femme. De son côté, un homme dénonce une mesure discriminatoire. "C'est dégueulasse, c'est de la discrimination, c'est comme les végétariens, on va les obliger à manger de la viande aujourd'hui ? Les sans porc ils n'ont pas le choix", a-t-il résumé.

Je trouve que certains religions prennent trop d'ampleur

Une habitante de Chalon-sur-Saône
Partager la citation

Mais certains voient dans cette décision le respect de la laïcité. "Je trouve que certaines religions prennent trop d'ampleur, et il faudrait que tout le monde soit au même niveau", a expliqué une femme. Une autre a également dit qu'il "ne faut pas tout accepter, c'est aux autres de s'adapter".

Le maire Les Républicains de la ville défend sa mesure et attend la décision de justice. "Si vous assurez une séparation stricte dans le fonctionnement du service public entre la pratique religieuse qui est du domaine privé et la neutralité qui est du domaine public, alors vous assurez la liberté de conscience. Ça peut paraître à priori discriminatoire mais dans le fond, si on veut assurer cette cohésion sociale, on est obligé de proposer aux familles un modèle unique", a-t-il fait remarquer. Gilles Platret a résumé son choix en estimant que "ça n'est pas à la République de s'adapter aux familles, c'est aux familles de s'adapter à la République". Le porc concerne 19 repas par an dans les cantines de Chalon-sur-Saône, les familles sont informées de la composition des menus 2 mois à l'avance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
École publique Cantine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779364954
Chalon-sur-Saône : la fin du menu sans porc divise les habitants
Chalon-sur-Saône : la fin du menu sans porc divise les habitants
REPLAY - Le maire de la ville de Chalon-sur-Saône veut mettre fin aux menus sans porc à la rentrée 2015, une volonté qui fait polémique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/chalon-sur-saone-la-fin-du-menu-sans-porc-divise-les-habitants-7779364954
2015-08-11 09:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VNe4BknVYGUvP34j8dOnUw/330v220-2/online/image/2015/0318/7777034616_des-eleves-a-la-cantine-photo-d-illustration.jpg