1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. CES 2015 : l'innovation française se porte bien
1 min de lecture

CES 2015 : l'innovation française se porte bien

REPLAY - Au salon d'électronique grand public International CES, qui démarre ce mardi 6 janvier à Las Vegas, les start-up françaises sont en force. Contrairement à une idée reçue, la France sait motiver ses chercheurs.

Le CNRS a trop souvent l'image d'un vieil organisme peuplé de professeurs Tournesol
Le CNRS a trop souvent l'image d'un vieil organisme peuplé de professeurs Tournesol
Crédit : AFP / Archives, Lionel Bonaventure
CES 2015 : l'innovation française se porte bien
01:48
Virginie Garin

Les chercheurs français ne s'enfuient pas tous à l'étranger. Certains sont mêmes très heureux chez nous. Preuve en est, par exemple, le CNRS qui a trop souvent l'image d'un vieil organisme peuplé de professeurs Tournesol un peu déconnectés. Ses membres ont créé plus de 1.000 start-up en quinze ans.

Ces entreprises ont embauché 7.000 personnes dans la haute-technologie, la santé ou l'environnement. Certaines sont mêmes cotées en bourse. C'est le cas de McPhy, qui produit de l'énergie avec de l'hydrogène, ou Innoveox, qui dépollue les eaux sales des industries. Supersonic Imagine, elle, propose les échographies parmi les plus précises au monde ; l'entreprise a même créé 250 emplois.

Décloisonnement

Que s'est-il passé ? Il y a quinze ans, la loi Allègre a permis aux chercheurs du public de créer leur entreprise, tout en restant chercheur. La loi a décloisonné les mondes de la recherche et de l'économie.

Ensuite, la France a mis en place toute une série d'aides financières et des crédits d'impôts. Sont nés des pépinières d'entreprises et des incubateurs. Tout cela fait de notre pays le deuxième le mieux représenté au salon de Las Vegas, derrière les États-Unis.

À lire aussi

Quant aux fameux étudiants chercheurs qui fuiraient la France, certains partent poursuivre leurs études à l'étranger. Mais beaucoup reviennent. Au CNRS, qui embauche chaque année 300 chercheurs, un tiers des recrutés sont des étrangers. Même si les budgets consacrés à la recherche sont en baisse ces dernières années, la France reste une terre d'innovation.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/