1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Cédric Villani remet son rapport sur l'enseignement des maths en France
1 min de lecture

Cédric Villani remet son rapport sur l'enseignement des maths en France

INVITÉ RTL - Jean Nemo, pionnier de la méthode de Singapour en France, explique les avantages de cet enseignement, qui pourrait être préconisé dans le rapport.

Un enfant résout un problème de maths au tableau. (Illustration)
Un enfant résout un problème de maths au tableau. (Illustration)
Crédit : SIPA
La méthode de Singapour peut-elle rendre les élèves français meilleurs en maths ?
01:26
Cédric Villani remet son rapport sur l'enseignement des maths en France
04:51
Cédric Villani remet son rapport sur l'enseignement des maths en France
04:50
Julien Sellier & La rédaction numérique de RTL

La France est le dernier des pays européens au classement Timss, qui évalue les performances en maths des enfants de CM1. Face à ce constat, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, avait lancé une mission sur l’enseignement des mathématiques en France, confiée notamment à Cédric Villani, député de La République en marche de l’Essonne et mathématicien, vainqueur de la médaille Fields en 2010.

Après trois mois de travail, la mission remet son rapport ce lundi 12 février. Le document pourrait préconiser l'application de la méthode de Singapour, basée sur des manipulations et des représentations. Jean Nemo, pionnier de cet enseignement en France, explique ses avantages.

L'idée est d'avoir "toujours une représentation des nombres et la plus accessible possible. On reste sur des petits nombres. Et à force de manipulations, on additionne, on soustrait, on divise, les enfants acquièrent une relation familière avec les nombres", a-t-il expliqué sur RTL.

Les enseignants sont issus à 80% de filières littéraires. Jean Nemo reconnaît "un déficit évident de formation" en mathématiques.

À écouter aussi

"En comparaison, il y a 400 heures de maths en formation initiale à Singapour contre 80 heures en France. La méthode de Singapour n'est pas une méthode miracle. Il faut être bon en maths pour les enseigner", a-t-il précisé.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/