2 min de lecture Diplomatie

Cathédrale orthodoxe de Paris : la Russie de Poutine s'installe au bord de la Seine

L'inauguration du nouveau monument, dans deux semaines, sera aussi une manière pour le président russe d’affirmer sa puissance d’influence en France à la veille de notre élection présidentielle.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Vladimir Poutine sera en visite officielle à Paris le 19 octobre pour inaugurer l'église orthodoxe russe de Paris Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

Le 19 octobre, Vladimir Poutine viendra à Paris, officiellement pour parler de culture. Cette visite, c'est en fait une démonstration de force. Le président russe va visiter l’exposition événement de l’automne, la collection Chtchoukine. Ensuite, il va surtout inaugurer, très probablement aux côtés du président Hollande, l’église orthodoxe russe, ou plus exactement le "Centre spirituel et culturel orthodoxe", qu'il a fait construire au cœur de Paris et dont il a suivi les travaux depuis le Kremlin. On ne peut pas vraiment rater ces  bulbes passés à la feuilles d'or qui se dressent au bord de la Seine. L’image est faite pour frapper l’imaginaire : des coupoles dorées, pour représenter la Russie éternelle on en fait pas mieux. Avec en arrière-fond, la tour Eiffel, le symbole universel de Paris. Valdimir Poutine vient dire : "Je suis là, nous sommes là au cœur de Paris".

Avec cette église, le Président russe s'adresse à l’opinion publique française. Car il y a un message subliminal sous ces coupoles. Vladimir Poutine dit : "Nous sommes la sainte Russie. Nous construisons des églises dans cette Europe jugée décadente à Moscou, cette "Europe de Conchita Wurst", cette Europe du Mariage pour tous". Le président russe tente donc travailler l’opinion publique française. Moscou fait même clairement de l'ingérence dans la présidentielle française, constate l’universitaire Cécile Vaissié, qui a écrit cette année Les Réseaux du Kremlin en France. "À parti du moment où le Front national reçoit plusieurs millions de deux banques russes, ou quand vous gratter un petit peu le personnel dirigeant de ces banques, vous tombez sur des officiers du KGB (...)", dit-elle.

Plus Marine Le Pen aura de voix à la présidentielle (...), plus Vladimir Poutine sera content

Cécile Vaissié, universitaire
Partager la citation

"Dans une campagne présidentielle et dans la vie politique française, on sait très bien qu'un prêt peut camoufler un don, plus exactement un échange de service", poursuit-elle. "Pourquoi offrir de l'argent au parti de Marine Le Pen ?", interroge Cécile Vaissié. "Je ne peux pas croire qu'il n'y ait pas un intérêt pour la Russie. Plus Marine Le Pen aura de voix à la présidentielle, plus elle aura de poids en France, et plus Poutine sera content puisqu'elle a des positions qui sont à 100% pour Poutine", analyse l'universitaire.

Vladimir Poutine pourrait-il rencontrer Marine Le Pen lors de sa visite en France ? Ce n'est pas au programme. Honnêtement, cela a peu de chance de se produire. Même si la présidente du FN le souhaiterait. Ce serait une première, elle a rencontré à Moscou des proches de Poutine, de son premier cercle, mais pas le Président Poutine lui-même. S’il n’y a pas d’entrevue prévue, en revanche, le FN pourrait faire appel à Moscou obtenir de nouveaux prêts. Wallerand de Saint-Just, le trésorier du parti que nous avons contacté, dit manquer pour la présidentielle de 20 à 25 millions d’euros que les banques françaises refusent de lui prêter. S’il n’y a pas d’entrevue prévue, en revanche, le FN pourrait faire appel à Moscou obtenir de nouveaux prêts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Vladimir Poutine Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants