1 min de lecture Société

Carlos Ghosn pourrait empocher 6 millions d'euros avec des stock-options

Le PDG de Renault pourrait bien encaisser un généreux chèque, au terme de l'année 2016. Une rétribution liée à sa rémunération variable.

>
L'annonce de la plus-value du patron de Renault passe mal chez les syndicalistes de l'usine de Sandouville, en Haute-Normandie Crédit Image : GEOFF ROBINS / AFP | Crédit Média : Frédéric Veille | Durée : | Date :
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

L'affaire pourrait être très juteuse pour Carlos Ghosn. Le PDG de Renault a exercé des options d'achat d'actions (ou stock-options) attribuées au titre de sa rémunération variable. Dans une déclaration à l'Autorité des marchés financiers, le dirigeant de la multinationale fait état d'une acquisition de 132.720 actions de sa société, le 16 décembre 2016, au prix de 37,43 euros l'une.

Mardi 27 décembre, le cours de l'action Renault était de 85,34 euros, ce qui pourrait générer une plus-value de 6,36 millions d'euros. Cette potentialité a été révélée par l'économiste Benoît Boussemart et le magazine Capital. Renault n'a pas souhaité commenter l'affaire pour l'heure. Une information qui arrive au terme d'une année délicate pour Carlos Ghosn, qui a déjà été critiqué pour des questions de salaire.

Le 29 avril 2016, l'assemblée générale des actionnaires de Renault avait adopté une résolution consultative sur la rémunération du PDG pour 2015. Année au cours duquel il avait touché 7,251 millions d'euros au total. Une somme qui a atteint 9 millions d'euros au titre de l'exercice décalé 2015-2016, en tant que PDG du constructeur japonais Nissan.

À lire aussi
À 89 ans, Germaine Schell se bat contre un projet de rocade autoroutière à à Kolbsheim près de Strasbourg. société
Germaine Schell, la zadiste de 89 ans qui s’oppose à Vinci

Carlos Ghosn assume

Le conseil d'administration de la firme avait d'abord conservé le montant de la rémunération tel quel, puis annoncé une réduction de cette dernière de 20% pour 2016, afin d'apaiser les actionnaires, en juillet 2016. Mi-décembre, Carlos Ghosn a pris la tête d'un troisième constructeur, Mitsubishi. En septembre, il avait été interpellé par des étudiants sur le montant de son salaire, ce à quoi il avait rétorqué que dans le monde de l'industrie automobile, "le talent, l'expérience acquise, l'unicité, [cela] se paie", en rappelant à deux reprises : "Je ne parle pas de moi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Renault Carlos Ghosn
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786480847
Carlos Ghosn pourrait empocher 6 millions d'euros avec des stock-options
Carlos Ghosn pourrait empocher 6 millions d'euros avec des stock-options
Le PDG de Renault pourrait bien encaisser un généreux chèque, au terme de l'année 2016. Une rétribution liée à sa rémunération variable.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/carlos-ghosn-pourrait-toucher-6-millions-d-euros-en-vendant-ses-stock-options-7786480847
2016-12-28 11:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8jMv4PMrUkRsGdLXXPyrpQ/330v220-2/online/image/2016/0120/7781465578_carlos-ghosn-le-11-janvier-2016.jpg